FORUM FERME ! VOUS POUVEZ NOUS RETROUVER SUR
AES . SIDHE






Partagez | 

 

 -{ Contexte }- ॓ La Nouvelle Orléans ॔

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Shadow Voice

Shadow Voice
Shadow Voice


Profil
░ Nombre de messages : 413

Perso'



MessageSujet: -{ Contexte }- ॓ La Nouvelle Orléans ॔ Mer 5 Oct - 7:24





Quel environnement plus parfait pourrait-il exister pour les vampires et autres créatures que la glorieuse ville de la Nouvelle-Orléans ? C’est un lieu, peut-être l’unique lieu, qui incarne pleinement le sentiment mais aussi l’essence même de ce que c’est d’être condamné aux ténèbres. Même le paradoxe de la non-vie se reflète dans toutes les facettes contradictoires de cette cité en ébullition, qui est à la fois vulgaire et distinguée, pieuse et perfide, audacieuse et discrète. Ici, dans le ventre bouffi du Sud Profond, le vin coule à flots, les dés roulent et les plaisirs coulent lentement et constamment, comme de la mélasse. Rien n’est difficile ici, à moins qu’il doive l’être, et pourtant rien n’est gratuit non plus.
Rien n’est jamais gratuit.
La Nouvelle-Orléans que vous pensez connaître n’est pas la Nouvelle-Orléans d’un monde moderne et gothique. Non, la Nouvelle-Orléans de Requiem est un lieu bien plus sombre, plus peuplé, avec plus de crimes, de vices, d’alcool, de désirs et de désespoir - plus de tout par rapport au monde réel. C’est là que tout se joue, à la fois pour les vampires et le bétail, les Changelins ( Fées ), les Mages, les Exterminateurs ou encore les Lycans, où les rêves se frottent à la réalité, engendrant des cauchemars incroyables - où même les morts doivent se retourner dans leur sommeil agité et sans fin. Bienvenue à la Nouvelle-Orléans.





“ Le Requiem ”


Il est curieux, voir impropre, que le nom le plus commun donné au mélange de la vie et de la non-vie par les vampires soit une référence musicale : le Requiem. Le mot en lui-même indique une messe ou une composition musicale pour les morts. Dans certains cas, un requiem est une danse funèbre. Dans d’autres, c’est un chant qui doit assurer le repos des morts. Dans d’autres encore, c’est un signe de respect.
Il n’est alors pas étonnant que ce mot ait pris un autre sens pour les vampires. Tous les vampires sauf les plus isolés savent que ce terme porte une signification propre. Le Requiem est le nom du traité de paix entre les mortels et les vampires, la longue valse damnée qu’ils pourraient danser ensemble, poussée par des notes métaphoriques de musique qui représentent les pouvoirs secrets qui les guident, les manipulent et les inspirent.


“ Thème ”


Peu d’autres villes peuvent précisément résumer l’atmosphère du monde, en particulier pour les vampires, aussi bien que la Nouvelle-Orléans.
Le thème principal à l’œuvre est l’ubiquité et la perversion des paradoxes. La cité a été construite sur la religion, et pourtant elle est devenue synonyme de dépravation et de pêché. C’est une Mecque scintillante pour les vivants et la vie en général, pourtant les morts continuent à y avoir une aussi grande influence qu’avant. Comme les impressionnants masques d’Arlequin que l’on voit flotter dans ses rues, la Nouvelle-Orléans présente un visage double : la lumière et les ténèbres, l’agonie et l’extase.
Cette juxtaposition crue trouve son parallèle encore une fois dans le monde de la Famille, où le Prince de Louisiane tente de faire respecter l’ordre au milieu d’une mer de chaos. En faisant respecter avec fermeté les Traditions, il est parvenu à maintenir les conflits ouverts à un niveau minimal, mais à un coût funeste que certains jugent trop élevé : La Nouvelle-Orléans est la capitale des meurtres dans le monde, et ce depuis des années. Avec la politique de plus en plus extrême du Prince, la ville semble vouloir conserver son titre dans un futur proche.


“ Ambiance ”


Le thème lié à la ville s’accorde à son ambiance générale. Peut-être que la meilleure métaphore pour décrire la Nouvelle-Orléans est de la comparer à un fêtard maniaco-dépressif, qui subit de violentes sautes d’humeurs oscillant entre des pics positifs et des déprimes abyssales, tout cela au cours d’une même nuit d’orgie. La différence est qu’à la Nouvelle-Orléans, la fête ne s’arrête jamais, pas plus que les sautes d’humeur. Ce tempérament fou engendre des réjouissances frénétiques, mais aussi des tragédies. Ceux qui souhaitent s’emparer de la ville feraient bien de regarder de quel côté du pendule ils se tiennent, de crainte d’être pris dans son mouvement.


“ Nouvelle-Orléans, aujourd'hui ”


En 2009, le Requiem est organisé mondialement : l’ouverture d’esprit sur les créatures mystiques s’opère tandis que plusieurs camps se forment. Certains refusent de mettre à bas les masques, tandis que d’autres s’attendent à une vie normale parmi les mortels. Cette période critique a été choisie avec soin, en effet, entre les films, les livres et les séries, le Conseil a jugé bon de profiter de la vague afin de ne pas effrayer les foules. Malheureusement, tout ne s’est pas passé comme prévu. Le monde se divise en deux, et rapidement, la haine se forme de chaque côté : Si les humains pouvaient être dignes des droits constitutionnels, les Vampires, de part leur condition, ne devaient même pas y penser. De ce fait, les dirigeants humains décidèrent de mettre la population Vampirique en probation. Si, dans les vingt années à venir, les Vampires se montraient aussi humains que les mortels, un traité de paix serait ratifié et ainsi, des Droits Vampiriques naitraient.
Ainsi, la Nouvelle-Orléans est une terre promise, car cacher ses méfaits est assez simple dans le coin. Le Quartier français en particulier, et bien d’autres quartiers avec lui, affiche un taux de criminalité incroyablement élevé, mais jugé parfaitement humain. L’afflux constant de touristes, particulièrement durant le Mardi Gras, ne représente rien d’autre qu’un buffet ambulant pour les Damnés. Etant donnée la réputation occulte de la ville, il est très facile de mettre des méfaits vampiriques sur le dos de l’alcool ou du « vaudou ». Tous ces facteurs, ainsi que la présence de cinq factions distinctes qui recherchent toutes des soutiens et des alliances les unes contre les autres, se combinent pour créer une cité où la population surnaturelle est bien plus importante que la moyenne mondiale pourrait le suggérer.

La Nouvelle-Orléans est essentiellement un domaine de conflits, et bien qu’une bonne part de ces conflits provient des factions politiques spécifiques à Crescent City, une partie de ceux-ci nait des interactions entre les Races. Comme dans tant de domaines, la Race dominante n’a pas complètement le pouvoir et ne peut chasser totalement les autres. Bien qu’aucune Race n’ait la force de défier réellement la suprématie du Prince, aucunes d’entre elles ne semblent susceptibles de céder dans un avenir proche.
Et si nous vous disions que de nombreuses créatures surnaturelles disparaissent depuis quelques mois ?
Et si nous vous disions que vous n'êtes en sécurité nulle part ?


Dernière édition par Shadow Voice le Sam 5 Nov - 0:03, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas


Shadow Voice

Shadow Voice
Shadow Voice


Profil
░ Nombre de messages : 413

Perso'



MessageSujet: Re: -{ Contexte }- ॓ La Nouvelle Orléans ॔ Mar 11 Oct - 7:00


Revenir en haut Aller en bas
 

-{ Contexte }- ॓ La Nouvelle Orléans ॔

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Après Haiti,Cuba,Sauve qui peut à la Nouvelle Orléans avant l'arrivée de Gustav
» Emission #5 L'anniversaire de la Nouvelle Orléans
» EVENT #2 - du côté de la Nouvelle Orléans
» iv – LA NOUVELLE-ORLÉANS.
» Petite nouvelle du Renard
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REQUIEM V.2 ◑  :: 
♦•.Don't Be Afraid.•♦♦•.Don't Be Afraid.•♦
 :: 
Le Commencement
-



Voir la Carte
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit