FORUM FERME ! VOUS POUVEZ NOUS RETROUVER SUR
AES . SIDHE






Partagez | 

 

 Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Amadeus V. De Santis

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 435
░ Copyright : Rose & TUMBLR.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 18:25





Amadeus Volfango De Santis
Ft Michael FassbenderVampire




Etat Civil
Âge : 460 hivers
Métier : Patron d'un magasin de Jeux Vidéo.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel.
Date de naissance : Vers l'an 1551.
Origine(s) : Autrichien de naissance, italien d'adoption.
Signes particuliers : S'emporte une fois tous les cents ans. Rit parfois sans raison apparente, perdu dans des délires psychotiques, ou simplement amusé par des situations d'habitude peu drôles. Ne supporte pas les chats blancs. Grince des dents quand il a faim. Tapote souvent avec ses doigts. Collectionne les chaussettes fantaisies qu'il garde dans un tiroir, sans jamais les mettre. Se sent obligé de massacrer toute jeune fille s'habillant dans le style Lolita.

Etat Surnaturel
Race : Vampire.
Rang : Sénéchal.
Alignement : Mauvais.
Capacité Spéciale : Multiplicité ; son pouvoir lui permet de créer deux entités jumelles, deux copies conformes, qui possèdent la même agilité et la même force que lui, sans être dotées de réflexion personnelle. Ce sont des corps à part entière, qui peuvent subir des blessures, ou infliger des coups, mais qui n'obéissent qu'à lui et ne peuvent prendre que sa propre apparence.
Son énergie ne lui permet de contrôler que pour une durée de dix minutes les deux copies, ou vingt minutes s'il ne choisit d'en faire apparaître qu'une seule.
Faiblesses : La faim. Dans deux catégories précises ; la soif de sang, perpétuelle, et exacerbée chez lui. Et la soif de meurtre, essentielle et vitale. Prédateur dangereux, la bête n'est jamais loin pour le dominer. Sa capacité spéciale comporte un hic : toute les blessures portées à ses jumeaux lui seront automatiquement retransmises une fois que les copies auront disparues.



En savoir plus



Mes Sentiments vis à vis du Traité Requiem : « Il y en a qui ne semblent pas réellement percuter l'importance de ce traité. Ça demande des efforts, c'est vrai, et je suis le premier à en faire …
Sans droits, nous ne valons pas mieux que des animaux. C'est pas faux, on leur ressemble, soyons honnêtes, mais un minimum d'ordre et de réglementation est essentiel à une bonne entente entre les '' races ''. Je ne parle pas d'un happy end et de petits poneys roses, mais il faut restructurer la société si nous ne voulons pas sombrer dans un chaos destructeur. »
Depuis combien de temps suis-je en ville, pourquoi : « Depuis le XVIIIeme siècle, sans date précise. Je suis venu aux côtés du Prince de Louisiane lorsqu'il a pris ses fonctions avec le désir de l'assister au mieux dans son nouveau rôle. Il est important pour mon Sire, alors il est important pour moi … et puis le Nouveau Monde, je n'avais encore jamais expérimenté. C'est pas suffisant comme argument ? J'm'en fous, je vous connais pas, et je vous aime pas. J'ai rien à vous prouver. »
Ma Situation : « En y repensant, j'ai été un foutu naïf. Un naïf déglingué et dangereux, mais naïf quand même. Il faut dire qu'à mon époque, la culture gothique, les livres fantastiques, et les séries, ça n'existait pas. Je n'ai réellement appris l’existence des Vampires, qu'après être moi-même devenu un Damné. Perdu dans un fièvre douloureuse et un mal incurable, celui qui allait devenir mon Sire m'a, un soir, expliqué ce qu'il allait faire. Il m'a demandé mon consentement, et s'est assuré que j'avais bien tout intégré. J'étais peut-être délirant, mais ça ne m'empêchait pas d'acquiescer et de répondre par instants. Alors oui, mon premier contact avec le surnaturel, date de l'instant précis de l’Étreinte qui a fait ce que je suis aujourd'hui. Au fil des siècles, je parviens de mieux en mieux à me rappeler de cet instant, comme un vieillard humain se remémorerait ses anciens souvenirs d'enfance. Certaines parties restent flouent … mais je me souviens encore de cette peur éphémère que j'ai ressentit lorsque j'ai flirté avec la mort. Croyez-le ou non, j'ai trouvé ça agréable, car plus aucune douleur ne parvenait à mon cerveau. Mais ce fut de courte durée … la suite est d'une brutalité inhumaine. L'Avènement est encore flou dans mes souvenirs, mais il n'en découle que douleur, violence et terreur. De toute ma vie d'humain, jamais je n'avais ressentit autant d'émotions en un seul flot. Et puis l’apaisement … l'abdication de l'esprit, et la rémission du corps … un nouveau corps. Une nouvelle vie. Certains y ont vu une malédiction. Pas moi. Ou pas tout de suite … de mon point de vue – que je sais hors normes – il s'agissait là d'une seconde chance. Jusqu'à ce que cette chose en moi ne se réveille et attise le mal qui m'a toujours hanté. »




Mon Test Rp




Choix du test Rp :
[ ✗✗✗] Test Libre.
[ ] Test Guidé.

____


Août 1574. Île de Java, Jakarta.

Son regard s’attardait au dehors, là où la route de terre se faisait marteler par une pluie incessante qui durait déjà depuis trois jours. La boue disloquait le large chemin, rendant presque impossible le trafic des charrettes et des piétons, et encore moins des cavaliers. La ville était plongée dans une torpeur tropicale, chaude et humide, attendant dans une patience inébranlable que les nuages ne se dissipent. La maison de passe dans laquelle il avait décidé de séjourner était entièrement construite de bois et de bambous, héritage culturel des matériaux que l'on trouvait sur l'île. Depuis la présence des soldats portugais, la prostitution était devenue une part importante de l'économie de la ville, et des bordels avaient vus le jour dans pratiquement toutes les rues de grande fréquentation. Les tavernes où l'on offrait le gite et le couvert s'étaient alors raréfiées, ou avaient suivies le mouvement pour proposer les services de filles de joie.

Mais la joie, c'était un sentiment presque impossible à déceler chez l'homme qui se tenait debout, près de la fenêtre sans vitres. La catin qui se prélassait dans le lit de fortune semblait même s'impatienter de ne voir aucune réaction chez Amadeus. D'une beauté sauvage, les cheveux longs, noirs et la peau mate, elle était la représentation parfaite des femmes de l'île. Mais De Santis n'en avait clairement rien à faire. Il avait refusé l'offre du tenancier, et pourtant, on lui avait quand même envoyé une fille … pourquoi venir dans une maison close si ce n'était pas pour consommer ? Parce que c'était l'établissement le plus proche du port, et qu'il avait eu besoin d'un refuge lorsque la pluie s'était abattue. Amadeus n'était qu'une montagne de logique et de raison, qui jamais ne se laissait envahir par de quelconques désirs. Mais la brune avait insisté, était rentrée, et s'était présentée sous le nom de Lahela, prête à assouvir tous ses bons plaisirs. Il lui avait alors demandé de lui parler des animaux venimeux que l'on pouvait trouver sur l'île, et, décontenancée, l’indonésienne avait préféré se dévêtir. Le sexe. Ce n'était donc qu'à ça qu'elle vouait sa vie. Amadeus n'y avait vu là aucune contrariété, respectant les choix et les besoins de chacun. Mais il lui avait pourtant tourné le dos pour se poster devant la fenêtre, l'attention déjà tirée vers la pluie battante et les problèmes qu'elle déversait avec elle. Oui. Une créature magnifique n'attendait que lui, offre comprise dans le prix de la chambre, et pourtant, il était là, spectateur d'une pièce anodine et banale, qui se jouait au dehors. Un gamin d'une dizaine d'années, en haillons et squelettique, déambulait d'un établissement à un autre dans l'espoir de manger. La misère … la famine. La mort. Des thèmes qui passionnaient bien plus Amadeus que l'entre jambe d'une catin. C'était un fait inexplicable, quoi que certainement apparenté à la vie tourmentée qu'il avait subit. Mais d'autres s'en sortaient mieux, et avaient sûrement subit pire. Il n'y avait pas de raison, et il le vivait bien. Il était comme ça, point final, pourquoi chercher des explications ? Pourquoi déterrer des logiques insensées ? Pour se rassurer ? Encore fallait-il qu'il soit inquiet.

Derrière lui, dans un italien approximatif, voir même chaotique, Lahela commençait lentement à le supplier, jetant le rôle de la dominatrice, pour revêtir le costume de la soumise. De Santis ne l'entendit pas, fixant le garçon dehors, attendant que quelque chose arrive à cette âme errante. Une main passée sur son torse le décrocha de sa lugubre réalité, sentant la présence féminine derrière lui qui se collait contre son dos d'une manière explicite.

« Non. »

Amadeus avait toujours eu le mérite d'être clair. Sans prendre de détours, et exposant les choses d'une manière franche, il pouvait paraître d'une froideur à glacer le sang. La prostituée insista. Le voyageur avait beau refuser, si elle ressortait de là sans l'avoir satisfait, le patron était capable de la foutre dehors. Et l'européen était séduisant. Ce n'était pas quelques refus polis qui allaient l'arrêter. Elle se mit à défaire un à un les boutons de la chemise en lin blanc, prenant l'initiative même sans l'accord. Mais l'accord était important … Et lorsque l'on allait contre sa décision, De Santis pouvait se montrer radical. La radicalité se métamorphosa en violence, et sans une grimace de colère, impassible, il retint le poignet d'une main ferme pour envoyer le corps chétif contre le mur. Sa force n'était pas phénoménale, mais la brusquerie de ses actes était parfois d'une telle improbabilité qu'elle surprenait automatiquement les victimes. C'était sa colère à lui. Silencieuse, dangereuse, mais sans ressentis. La cause était claire : elle ne lui avait pas obéit. Et lorsque l'on obéit pas, on est puni. Malheureusement, la fille s’effondra sur le sol après avoir violemment rencontré la bordure de la fenêtre avec sa tempe droite. La probabilité d'une telle résultante était plutôt faible … il avait fallu une certaine position, à un instant précis, et une certaine force dosée, pour que le corps ne ploie sous le coup et fasse dériver le crâne contre le rebord. Un accident stupide, qui n'avait pas encore causé la mort. Pourtant la blessure était grave, et délaissait déjà une épaisse flaque de sang se répandre sur le parquet crasseux. Amadeus observait. Il observait ce qu'il venait de faire, comme un enfant pouvait observer les ondulations provoquées par un jet de pierre dans l'eau. Intrigué.
Il s'agenouilla, lentement, scrupuleusement, faisant attention à ne pas poser un genoux dans le liquide écarlate, et se mit à pencher le visage pour mieux voir la plaie béante. Aucun dégoût ne naquît chez lui, et ce fut presque de manière scientifique, qu'il se mit à passer un index à travers la blessure. C'était fascinant … des secondes auparavant, ce même périmètre était intacte, lisse, mais en une seule action, un liquide s'en était échappé, la chaire s'était écrasée, affectant la santé d'un corps. Ses doigts ensanglantés glissèrent jusqu'au reste du visage, passant sur les yeux fermés, le nez, les lèvres … la vision du sang entachant la peau le fit frissonner d'un plaisir inattendu. Un frisson. Un plaisir. Des éléments rares qui le plongèrent dans une stupeur silencieuse. Un gémissement l'alerta, les paupières de la brune s'entrouvrirent, et la douleur se mit à trancher ses traits.

« Shhh... » La main tâchée de sang se mit à caresser avec une douceur inconsciente une joue, ravivant chez l'indonésienne un nouveau sentiment, cette fois de peur, terrifiée par le comportement de cet homme, et par la violence qu'il avait eu envers elle. Cette main délicate s'empara bientôt de la bouche, dans un geste ferme et menaçant. Elle faisait trop de bruit. Elle allait alerter, et surtout, elle nuisait à son moment de plaisir. Mais qu'elle se taise … Sans prendre le temps de la réflexion - qui à ce stade n'était plus utile - il se mit à frapper des coups de poings successifs sur la blessure de la pauvre jeune fille. Le sang gicla, et dans une traînée parfaite, vint fendre le visage d'Amadeus telle une peinture de guerre triviale. Lorsque son bras cessa ses mouvements répétitifs, le visage de la catin n'en était plus vraiment un. La violence d'un tel acte, et la barbarie d'une telle décision, étaient chez lui, complètement cohérentes. Il l'avait faite taire à sa manière. Sous l'impact, deux de ses phalanges s'étaient brisées, mais la douleur semblait impuissante face à l'émotion extatique qui naissait peu à peu dans ce regard clair. La commissure de ses lèvres se rehaussa doucement, dans un fade sourire de complaisance. Il venait enfin de comprendre.

Août 1574, son premier meurtre.





Histoire/Liens




Son histoire n'est pas de celles que l'on raconte. Au fil du temps, cet être s'est glissé à travers les rouages de l'horloge, en ne laissant que sillons ensanglantés derrière lui. Sa venue même au monde, ne fut qu'un chaos sans nom, où de trop nombreuses personnes y laissèrent la vie. Enfant indésiré, né d'une union odieuse entre un cardinal Viennois et sa propre fille illégitime, il fut le déclencheur ultime de massacres successifs. Sa mère fut assassinée par ordre du Cardinal. Le Cardinal fut pendu pour haut crime envers ses fonctions. Et la famille de paysans qui recueillirent l'enfant furent lapidés sur la place du marché pour avoir accepté une telle abomination sous leur toit. Le jeune commerçant, voisin du couple, qui eut l'audace de cacher l'enfant fut tué au détour d'une rue par une bande de voleurs, et, finalement, le nouveau né, de six mois à peine, fut retrouvé deux jours plus tard par un apothicaire douteux venu piller la maison abandonnée. A croire que la mort s'était plu à bercer cet être dès la naissance, liquidant toute personne indésirable sur son passage. Une chose était certaine, cet enfant était une malédiction pour l'humanité. Un grain de sable qui jamais n'aurait du exister, mais qui, par un hasard troublant, s'était vu survivre sans explication.

Les origines terribles du bambin passèrent rapidement à la trappe, trop baltringué d'un côté à un autre pour remonter avec logique jusqu'aux parents, et la carte de '' l'abomination '' fut rapidement retirée, pour la plus grande chance de l'enfant. Un enfant qui, jusqu'à l'âge de un an, n'avait toujours pas de nom … L'apothicaire l'avait gardé quelques mois, mais n'en trouvant pas l'utilité, et décidant qu'il lui coutait trop cher en nourriture, il le vendit à une noble italienne qui semblait porter un intérêt particulier au gamin. Ce regard clair, perçant, ces cheveux blonds vénitiens, ces bouclettes, et ce silence absolu, lui donnaient un air angélique et pur. De quoi combler la sexagénaire qui n'avait eu aucun héritier. Et l'adoption à l'époque, ça se réglait à coup de pièces et de litres de vin. Amadeus fut le nom qu'elle lui donna, pour que ses origines autrichiennes ne le quittent jamais, et Volfango De Santis pour que la nationalité italienne soit son seul et unique héritage. La vieille n'avait cependant rien d'une femme aimante, tout juste affective, suffisamment pour lui foutre des raclées à la moindre occasion. Bipolaire qui plus est. Et ce qui exaspérait la mère adoptive, c'était l'absence totale d'émotions chez Amadeus. Tout juste pleurait-il de douleur lorsque les punitions étaient trop violentes. Mais jamais une grimace, jamais un rictus, ou même un sourire ne traversa les traits de cet enfant. La vieille mourut dans l'année du vingtième anniversaire du jeune homme, lui laissant l'entièreté de l'héritage, le titre de noblesse, et un affreux chat obèse et sénile. Ors Amadeus délégua l'entièreté de sa fortune à la ville de Milan, le félin compris, ne gardant que le minimum vital avec lui pour se lancer dans un long voyage qui dura une dizaines d'années. Dix ans à se chercher, à se comprendre, et à tenter de trouver sa place dans un monde qui lui était toujours autant étranger. Il se découvrit des penchants sérieux pour la mort, non pas la sienne, mais bien celle d'autrui. Sa connaissance du monde, et son enrichissement personnel n'arrivaient pas à combler ce manque que seule la présence morbide de la faucheuse parvenait à combler.

Son premier meurtre eu lieu en Indonésie, en l'an 1574. Un date à marquer au fer rouge. Ce jour là, le vide fut rempli. Ce jour là, le premier sourire du jeune homme de vingt trois ans naquit, au milieu d'une giclée de sang entachant son visage parfait. L'extase qu'il ressentit face à cette explosion des émotions était unique, et s'il voulait perdurer cette sensation vivifiante, il devait aussi perdurer ses crimes. Et sa vie de nomade, sans attache ni famille, fut ce qui lui permit d'exercer ce qu'il appelle avec grand amusement sa '' période rouge ''. Un peu plus, et il se prendrait pour le Picasso du crime. Pourtant, il avait beau être un monstre de cruauté, il n'en restait pas moins un humain … Le reste s'enchaîna avec une rapidité déconcertante. En 1582, de retour en Italie pour une brève halte, Amadeus fait - sans vraiment le savoir - la connaissance du Prince de Valence, avec qui il lie une amitié légère mais sincère, le prenant simplement pour un noble de l'Empire espagnol. Le Prince lui propose de rester quelques mois encore en Italie, ce qu'Amadeus, sans raison apparente, accepte. Un choix décisif … car bientôt, le pays se retrouve rongé par la Peste, une maladie à laquelle De Santis n'échappe pas. Le Prince, accablé par le destin grotesque que l'on a réservé à son poulain, décide de faire de l'italien son Infant, l'arrachant aux mains de la mort par le biais de l’Étreinte douloureuse et maudite.
Devenu un Damné, Amadeus retrouva l'espoir d'un nouveau départ, qui cette fois, semblait déjà mieux commencer. Ni abandonné, ni rejeté, son Sire prit soin de lui avec affection.

Mais devenu ce qu'il était … il n'en devint que d'autant plus dangereux. De retour en Espagne avec son Père, il plongea dans sa '' période noire '' plus violente et plus ensanglantée que jamais. Le peu d'émotions qu'il ressentait lorsqu'il était humain, disparaissaient peu à peu dans son nouvel état. Il était un cadavre, en tout points de vue. Il se mit à pousser les extrêmes jusqu'à la Frénésie, s'obligeant jusqu'à la folie à une diète de plusieurs jours, jusqu'à ce que la bête explose et se mette à accumuler les massacres arbitraires. Le meurtre n'en devenait alors que d'autant plus délicieux, couplé à l'extase de l'acte nutritif. Dans la Famille, on lui relégua bientôt le surnom de '' Boucher '', le Damné incontrôlable qui faisait un peu trop parler de lui. Il dérangeait, exacerbait, et par dessus tout, allait droit vers la Mort Ultime. Il fallait trouver un moyen de le brider. Et le seul à croire en lui, était justement son Sire. Dans une intuition inexplicable, il présenta Amadeus à un dénommé Angelus Marsden, dans l'espoir de voir naître un semblant d'amitié entre ses deux progénitures. De Santis vit immédiatement en Marsden un point d'encrage important, et, peut-être influencé par le lien entre Angelus et le Prince de Valence, modela inexplicablement une loyauté inébranlable pour l'Infant adoptif de son Sire. L'accompagnant volontairement à la Nouvelle-Orléans lors de la révolte française au XVIIIeme siècle, il resta auprès du Prince de Louisiane pour l'aider au mieux dans ses nouvelles fonctions. Toujours aussi sadique, cruel, et parfois violent, il n'en restait pas moins loyal et attaché envers Marsden. Un point relativement important, qui devint les brides dont le Prince de Valence avait toujours parlé. Devenant par la suite Sénéchal, il se révéla être un excellent bureaucrate, dur en affaires, et intransigeant … C'est le moins que l'on puisse dire.



Vous êtes aussi une personne :



Nom/Pseudo: Je sais plus ... papy n'a plus toute sa tête ...
Âge : Oui ben au dessus de 16, mais avant le siècle quand même !
Comment avez-vous connu le forum ? Neymen ... Noman ... Inano ... In Nomine Mens ! * va y arriver *
Avez-vous lu le règlement - Placez le code du règlement :
Spoiler:
 
Avez-vous lu le groupe relatif à votre personnage - Placez le code :
Spoiler:
 
Un p'ti mot pour nous ? xD ? Je crois que personne ne réalise la chance qu'on a de vous avoir vous deux, les Manitous ... J'le dis, comme ça tout l'monde y réalise. * attend que tout le monde réalise pour reprendre * Et comme vous vous êtes entourés des meilleurs, bien le grand frère n'a plus qu'à (re)prendre son grand envol o/ Encore merci pour cette dose de plaisir

P.S: Et puis j’essaie d'aller au plus vite avec la fiche, promis èé" * prend sa canne électrique qu'on lui a offert, et met les gaz *






Dernière édition par Amadeus V. De Santis le Ven 2 Déc - 20:23, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 18:27


MDRRRR Papaaaaaaaa - sisi, j'continue, ça te lâchera jamais x)
Bienvenue officiellement
Bonne chance pour ta fiche.. et tu connais le blabla pour les questions ♥
Revenir en haut Aller en bas


Athenahys V. Nightingale

Athenahys
Athenahys


Profil
░ Nombre de messages : 1213
░ Copyright : Texas♦Flood • Moriarty

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 18:29


    Nan mais Fassbender

    Bienvenue parmi nous && bonne continuation

................................................
Revenir en haut Aller en bas


Angelus L. Marsden

Angy
Angy


Profil
░ Nombre de messages : 2756
░ Copyright : Rose, Hxcairy

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 18:31



Mon Papy Sénéchaaaaaaaaaaaaaaaaaal \o/ Bienvenue, pis arrête, tu vas nous faire rougir quoi.. C'est pasjuste Sad

................................................

« Never thought that would happen. I didn´t dream that big and I am a pretty big dreamer »
« I think the chain broke away and I felt it the day that I had my own time. I took advantage of myself and felt fine, but it was worth the night. I caught an early flight and I made it home » BURIED MYSELF ALIVE-THE USED


Revenir en haut Aller en bas
http://www.l2equiem.net


Caleb F. O'Connel

exterminateur
exterminateur


Profil
░ Nombre de messages : 277
░ Copyright : Lizard Inc

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 18:59


Aah Michael Fassbender, such a nice guy...

Bonne chance pour le reste de la fiche Chadou! (si j'ai bien suivi xD)
Revenir en haut Aller en bas


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 19:02


Un bouuuuuuuuuucher ! MDR Bieeeenvenue
Bon courage pour ta fiche ! Fait pas trop de massacres ! MDR

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 19:03


Dis dis je peux t'embêter ?
JE MORDS ICI MDR
Papy il use sa canne électrique haaaaaan
Bienvenuuuue
et courage pour ta fichette !
*donne un coup dans la canne non électrique, bah oui, pas casser ce que j'ai offert MDR*
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 19:10


Haaaaan La Discorde nous à suivit jusqu'ici !! *O*

Bienvenue sur Requiem !! Bonne chance pour ta fiche et tout le tralalala ! Razz
Revenir en haut Aller en bas


Lyle O. Mendes

Lycan
Lycan


Profil
░ Nombre de messages : 210

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 19:28


Bonne chance pour la fiche !
Amadeus + Fassbender + boucher = je t'aime ! XDDD
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Lun 28 Nov - 19:44


Bienvenue ici et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Amadeus V. De Santis

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 435
░ Copyright : Rose & TUMBLR.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mar 29 Nov - 1:13


Vithàlys → MDRRR même ici ça me poursuit ! Pas grave, j'aime bien, tu le sais, je le sais, nous le savons o/ Merci officiellement ma belle

Athenahys → Et on continue dans les '' ys '' o/ Merciiii, merci, merci

Angelus → Y'a des membres qui aiment faire chier, et d'autres qui aiment vous faire rougir … râle pas vas ! C'est que du namoûr pour vous

Caleb → Yeah Thotho, c'est bien moi, bravo, t'as gagné ( d'être ) une sucrerie MDRR ! Merci !

Odalynn → THE UNIC ! Je veux mon n'veux, han ! * sort * J'vais essayer, mais c'est pas certain … Merci

Aedhan → MAMIE ! MDRRR Ouais t'as vu, je m'occupe bien de tes cadeaux, on dirait pas comme ça ! * assomme avec amour * De quoi ? M'embêter ? De quoi ? Casser ma canne ?

Azraël → MDR Toinou ! Eh oui, j'ai ramené ma fraise ! Pour de nouvelles aventures ! O/ ---> Merci ! * passe son temps à dire merci, va en devenir gaga à force 8D *

Keith → J'ai tiré le gros lot ? J'ai gagné quelque chose ? Une chaussette fantaisie ? * sort x__x * Merci l'Alpha !

Nicholas → Danke ! * ouaiiiiiiis, fait dans l'original pour le dernier remerciement ! / applause / *

Et sinon, baaaah … ma fiche avance … MDR * s'en arrache pas du tout les cheveux, que neni *
Revenir en haut Aller en bas


Elizabeth H. Callaghan

exterminateur
exterminateur


Profil
░ Nombre de messages : 41
░ Copyright : Babine // tumblr

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mar 29 Nov - 8:17


Ouhhhh quel bon choix d'avatar!! Bienvenue coupain à longues dents!
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mar 29 Nov - 9:28


Maiiis nah pas casser ta canne, je casse pas les cadeaux que j'offre nan mais ! PI T'AS PAS LE DROIT DE ME TOUCHER MDRRR Papy manitou sera pas content !
Revenir en haut Aller en bas


Amadeus V. De Santis

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 435
░ Copyright : Rose & TUMBLR.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mar 29 Nov - 22:21


Elizabeth → Merci !

Aedhan → Genre j'te touche … tu veux pas rentrer dans plus ambigu que ça non plus ? * l’assomme dans ses rêves alors o/ * Tan pis ! J'avais dit avec AMOUR, mais je le redirait plus.

Sinon MDR Voilà, ma fiche est terminé à 99%, mais pas encore à 100% … parce que j'attend de voir si tout il est bon, si la capacité surnaturelle est acceptée, et si ( ah oui … ) mon test rp est convenable. Dans le sens où je n'ai pas exploité deux souvenirs ( comme demandé é_è ) mais un seul … c'est à dire qu'il est assez long, mais si vous voulez que j'en fasse un autre, je suis à votre entière disposition !
Revenir en haut Aller en bas


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mar 29 Nov - 23:21


MDRRR ! A 99% ! Ca m'a fait rire ! Angelus passera sur ta fiche pour s'en occuper vu le rang vampirique de ton perso ! Je préfère le laisser juge sur ce coup là Donc dès demain, tu auras de ses nouvelles

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


Amadeus V. De Santis

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 435
░ Copyright : Rose & TUMBLR.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mar 29 Nov - 23:26


Aucun problème
Revenir en haut Aller en bas


Angelus L. Marsden

Angy
Angy


Profil
░ Nombre de messages : 2756
░ Copyright : Rose, Hxcairy

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mer 30 Nov - 8:27


Et baaaaaaaaaaah rien dire surtout que j'en avais déjà lu une partie ♥

Félicitations !

Tu es validé(e) sur Requiem ! N'hésite pas a faire un tour du côté du Marché du surnaturel pour te tenir au courant de ce que tu peux te payer avec tes points de Vitae ( que tu trouves dans ton profil ). Mais avant, tu peux activer, également, ton profil et le remplir. Pour ouvrir tes sujets de relations, il suffit d'aller Ici et de topics, par . Pour trouver un rp, tu peux aller voir Ici. Dans tous les cas, amuse toi bien sur le forum

................................................

« Never thought that would happen. I didn´t dream that big and I am a pretty big dreamer »
« I think the chain broke away and I felt it the day that I had my own time. I took advantage of myself and felt fine, but it was worth the night. I caught an early flight and I made it home » BURIED MYSELF ALIVE-THE USED


Revenir en haut Aller en bas
http://www.l2equiem.net


Amadeus V. De Santis

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 435
░ Copyright : Rose & TUMBLR.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mer 30 Nov - 11:14


* va être très constructif mais ... *



Revenir en haut Aller en bas


Athenahys V. Nightingale

Athenahys
Athenahys


Profil
░ Nombre de messages : 1213
░ Copyright : Texas♦Flood • Moriarty

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mer 30 Nov - 11:24


*n'a retenu que "je suis à votre entière disposition !" *


................................................


Dernière édition par Athenahys V. Nightingale le Mer 30 Nov - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Amadeus V. De Santis

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 435
░ Copyright : Rose & TUMBLR.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Mer 30 Nov - 13:45


MDRR Athenahys, on ne retient que ce que l'on veut à ce que je vois ( <--- Wtf ? Il joue des maracas ? Oo' )
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞ Aujourd'hui à 1:51


Revenir en haut Aller en bas
 

Amadeus V. De Santis ⎛Le boucher de Vienne⎞

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La colère de Guy Boucher
» Wolfgang Amadeus Mozart [Validée]
» Défi Guerre des dieux (oo6) - Amadeus Debussy
» Philippe Boucher
» Amadeus :)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REQUIEM V.2 ◑  :: 
♦•.Here we are !.•♦♦•.Here we are !.•♦
 :: 
Bienvenue en ville
 :: 
Fiches Validées
-



Voir la Carte
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit