FORUM FERME ! VOUS POUVEZ NOUS RETROUVER SUR
AES . SIDHE






Partagez | 

 

 Nueve Diamond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nueve Diamond

changelin
changelin


Profil
░ Nombre de messages : 10

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 3:53





Nueve Diamond
Ft Mads Mikkelsen Changelin




Etat Civil
Âge : 148 ans
Métier : Professeur de médecine à l'université de Tulane.
Orientation sexuelle : Ces qualifications sont obselètes pour lui.
Date de naissance : 17 juin 1863
Origine(s) : Arcadie, Nueve a vu le jour à Valence en Espagne
Signes particuliers Nueve semble être atteint d’automysophobie, ce qu’il a conduit à être maniaque de la propreté. Mais sa pratique du dandynisme camouffle cette obsession. Néanmoins, cela est visible dans ses tenues souvent blanches ou monochromes.

Etat Surnaturel
Race : Changelin/Fée Noire
Rang : en cours de réflexion
Alignement : Mauvais
Capacité Spéciale : Dust to Dust Nueve peut produire un essaim de très fins diamants coupants à partir du haut de sa cane, ces dernières formant un amas se déplaçant à sa guise. Cette masse nuageuse aux reflets scintillants parait agréable à la vue mais s’avère redoutablement abrasive. Une arme sournoise pour un assassin discret…sauf que rien n’est parfait : durant le jour, l’entreprise devient fort visible à l’image d’un assaut de flash de paparazzi.

Faiblesses : Le manque de discrétion le jour n’est pas le seul désavantage… En excès, l’utilisation de ce pouvoir lui inflige de nombreuses fines mais douloureuses coupures sur le bout des doigts. Pouvant aller jusque le long du bras Amenant souvent Nueve à dépenser des sommes pour un nouveau costume.



En savoir plus




Mes Sentiments vis à vis du Traité Requiem : A première vue, Nueve semble contre l’idée que le traité s’étende à sa race. Déjà du simple fait que son sang soit si prisé, mais aussi par simple refus de se mêler à ce qu’il voit comme la source de grands ennuis. N’ayant aucune envie de faire son coming-out actuellement, il préfère laisser ce plaisir aux insouciants ou aux têtes brûlées. Néanmoins, il pense que cette marginalité ne durera pas très longtemps et qu’un jour - visiblement proche – les Changelins se feront connaître. En attendant, la meilleure préparation reste l'approche discrète et la vigilance.
Ensuite, Nueve a pu longtemps observer l’Humanité. Ainsi, le traité n’a que très peu de valeur car, tôt ou tard, l’Homme finira par le mettre de côté lorsqu’il comprendra qu’il n’a jamais eu le contrôle.

Depuis combien de temps suis-je en ville, pourquoi : Trois déjà, trois ans à faire comme si... La raison de son retour reste obscure mais il n’est pas difficile d'y voir un intérêt nouveau pour le monde actuel. Serait-ce pour faire connaître les Chengelins au monde ? Non, mais la vérité n'est pas si loin que ça. Son passé, bien que mis de côté, restent on passé et ses anciens démons méritent, à présent, un jugement. Il n'y avait plus d'Auria, plus d'épouse manquée, plus de place pour en trouver une : mais le vide devait être comblé. La guerre lui avait enlevé ses occasions...mais de nouveaux rangs sont sans doute prêts à être levés.

Ma Situation :
On ne peut réellement pas parler d'une situation, mais il y a eu des jours plus enrichissants. Je travaille en tant que professeur à l'université de Tulane. J'y enseigne la médecine aux jeunes esprits et autres ignorants. Malgré le mépris que je ressens envers eux, j'apprécie ce que ce métier m'apporte...On peut dire que joue un double rôle, oui... D'une part, je ne suis qu'un simple citoyen s'écartant de la foule et souvent à l'abri dans sa maison. L'autre, un Changelin dont les activités s'associent avec le droit de se servir de la morgue pour mes «études"... Des amis ? Il y en a déjà eu, il y en aura peut-être. Je ne vois pas l'amitié comme obligatoire. *silence* L'autre jeune, peut-être. Je ne suis pas de ceux qui aiment être entouré d'hypocrites profiteurs. C’est lorsque l’on pense pouvoir compter sur les autres que l’on remarque ses plus grandes faiblesses : l’amitié, je laisse ça aux humains.
...*regards vers la canne*... Il y a longtemps que j'ai découvert ce que je suis, mais c'est depuis peu que j'en savoure les avantages. Ma vie, autrefois, n'était qu'un voile dans lequel mes parents m'ont emballé. Avec ce voile, ils ont perdu un fils et peut-être la seule raison qui aurait pu me faire avoir une plus agréable image des Humains. *soupir* C'est leur arrogance que mon pouvoir vise. De poussières ils reviendront poussières. *regards sur le diamant* Néanmoins, si je suis comme je suis aujourd'hui c'est en partie grâce à elle. Le soudain flot de rancune, d'incompréhensions et de haine est à la source de mon pouvoir et sera, inévitablement, ce qui en ressortira. N'est-ce pas de notre droit de jouir de ce dont la nature nous a offert ? Après…on ne condamne pas directement les lycans lorsqu’ils s’attaquent au bétail
Le Royaume d’Arcadie ne fut pas le seul endroit où j’ai rencontré d’autres races. D’autres, comme moi, vivent sous la couverture de l’espèce humaine. C’est notamment le cas des rares vampires que j’ai croisés aux Balkans, plusieurs années avant. Ou encore de cet homme à Londres dont on disait qu’il hurlait à la pleine lune. Sympathisants ou pas, ces gens-là n’ont aucune importance tant qu’ils s’imagineront se tenir au dessus de moi. Je les évite, généralement, mais il est impossible pour un être comme moi d’éviter de possibles rencontres. Mon sang… Je l’ai comprit qu’après quelques rencontres alors que je maitrisais encore mal mon pouvoir. Découvrir qui j’étais passa aussi par le risque de ne jamais arriver à savoir. Depuis, je n’hésite pas à en rependre lorsque l’on tente de se procurer le mien.








Mon Test Rp







Choix du test Rp :
[x] Test Libre.
[ ] Test Guidé.

____

- …ce qui conclut notre chapitre sur la transmission de la douleur. Bon après-midi.

C’est sur ces mots teintés d'accent espagnol que Nueve acheva ses deux dernières heures, quittant l’auditoire des yeux pour jeter un bref regard sur sa montre. Il était déjà seize heures, il n’avait pas vu le temps passer. Depuis qu’il enseignait à l’université, sa notion du temps s’était amoindrie. Mais c’est sans réaction qu’il prit place derrière son bureau, s’appuyant sur le dossier tout en laissant les élèves quitter peu à peu l’auditoire dans un léger brouhaha. Son regard se perdit dans le vide au fur à mesure que la pièce se vidait. Nueve avait pour habitude de s’en aller qu’après le départ de tous ces élèves, un rituel que tous lui reconnaissait. Mais à vrai dire, c’était aussi l’une des rares choses que l’on pouvait connaître de sa personne : le professeur n’étant pas des plus avides de conversations. De plus, ses habitudes vestimentaires avaient fini par ne plus attirer l’attention. Cela n’empêchait pas qu’on le respectait, comme la plupart d’ailleurs, mais chacun à sa façon. Certains y voyaient un homme entretenant son style, compètent mais privé. D’autres aimaient laisser part à leurs fantaisies étudiantes sur les profs. C'était ce qu'il appréciait le moins.
Aujourd’hui n’était pas plus diffèrent que les autres jours, il avait revêtu ses éternels habits blancs le tout astucieusement placé sous un manteau de médecin qu’il avait placé sur son dossier au début du cours. Son bureau, toujours soigné, n’avait rien d’un meuble où l’on y enseignait la médecine. Le stéréotype habituel laissant imaginer des visions de sangs ou quelconque liquide salissant. Au contraire, il avait tout d’un bureau de secrétariat : la paperasse en moins. Il ne cachait pas sa petite manie, pas le moins du monde. Elle n’était pas si poussée au point d’en devenir une gène, loin de là. Mais il avait plus important à cacher, notamment sa véritable identité dont sa canne, qu’il avait toujours avec lui.

- Señor Diamond ?

Le juste nommé ne remarqua la voix que quelque secondes plus tard, seuls ses yeux fins se posèrent sur un jeune couple aux traits hispaniques. Il remarqua d’abord le jeune homme, un peu plus grand, les cheveux noirs et sa main dans celle de sa camarade. Elle, les cheveux tenus en chignon, arborait un regard qui lui fit rapidement penser à Frida Khalo dont il appréciait les toiles. Un bref geste de sa tête pour marquer son écoute et se fut le jeune homme qui prit la parole :

- Voilà,… Nous voulions vous prévenir que nous allons cesser les cours.
- Très bien, espérons au moins que ce cours vous a servi.

Le professeur voulu se lever mais l’incompréhension sur le visage de ces étudiants lui fit comprendre qu’il allait devoir rester un peu plus. C’est à ce moment là qu’il remarqua le ventre rond de la jeune femme, il venait d’avoir sa petite idée sur les raisons de ce choix.

- Ecoutez… je suis votre professeur, je ne travail pas dans un planning. (Il se cala plus confortablement dans son siège, observant les jeunes gens en s’attardant le moins possible) Vous y avez bien réfléchi, non. Dans ce cas je ne vois pas pourquoi je m’y opposerai. Dans la vie, il y a des choix à faire.

Sur ces mots, il présenta la porte de sa main droite, les invitant à prendre congé sans aucune hésitation ni gène. Sans mots, les adolescents s’en allèrent encore un peu surpris par cette attitude qui pourtant les arrangeait bien. Pendant ce temps, l’homme en blanc posa son regard sur sa canne, posée sur la largeur de son bureau. Il y avait très peu de lumières pour que son diamant scintille, mais il était bien visible pour celui qui s’approchait à moins de dix mètres. D’ailleurs, il avait bien vu le regard de la jeune femme s’y attarder lors de leur approche. Elle lui fit inévitablement rappeler certains souvenirs qu’il préféra balayer en se levant d’un bond. Il attrapa sa veste et sa mallette, emportant sa canne qu’il fit glisser le long de ses doigts.
Depuis qu’il était revenu d’Arcadie, les souvenirs du passé émergeaient de plus en plus. Il était loin d’en éprouver un quelconque remord. Loin de là. Mais il trouvait plus étrange, encore, le fait de ne pas pouvoir se remémorer quelque chose du royaume. Cette amnésie ne l’effrayait pas, pas encore. Sans doute était-ce un moyen pour protéger ce monde. Mais il ne se sentait pas près à mettre cette partie de sa vie de côté, de sa nouvelle vie. Son corps été né en Espagne, mais son corps (du moins ce qu’il en reste) appartenait à Arcadie. Cette pensée le fit sourire alors qu’il dépassa le jeune couple en pleine discussion. Aujourd’hui, il était pressé.

Marche après marche, il dévala les escaliers pour aboutir dans un début de rue, réajustant sa veste en prenant soin du col. D’un geste, il salua un collègue avant d’emprunter un chemin entre les voitures du parking vers là où sa voiture était garée. Mais c’était sans compter la venue d’un autre adolescent, châtain et veste en cuir. Au regard qu’il lançait au professeur, Il était pas difficile de lire dans ses attentions, surtout lorsque les coups d’œil s’attardaient de plus en plus sur la canne.De plus, ils étaient seuls. Autours d'eux, seuls les voitures et les quelques pigeons en quêtes des rares victuailles laissées au sol.

- Hey…maintenant tu vas gentiment nous filer tes clefs et ton pognon.

En silence, Nueve regarda vers l’arrière de son épaule, ayant sentit la présence de deux autres silhouettes. L’une d’elle, impatiente, ne cessait de faire de petits pas indiscrets, tandis que celui en cuir sortait lentement un couteau papillon. Il l’approcha de son visage afin de faire voir ses yeux grands ouverts. Une mise en scène qui laissait le professeur calme.

- Hors de mon chemin… (Débuta l’homme en posant sa sacoche à terre)Vous n’êtes pas assez …

L’impatient ne lui laissa pas le temps de finir, s’étant jeté sur lui sans crier gare. Malheureusement pour lui, ce fut l’extrémité qu’il rencontra : en plein dans son estomac, ce qui lui coupa le souffle et le mit à genou. Pendant ce temps, Nueve en profita pour avoir ses agresseurs dans son champ de vision. Il reconnu les deux nouveaux arrivants : il s’agissait du couple hispanique. Pourtant, cela ne le marqua pas le loin du monde. Peut-être à cause du regard envieux de la jeune femme ou sa grossesse à laquelle il n’avait jamais porté attention. D’ailleurs, c’est lorsqu’elle remarqua le regard de Nueve sur son ventre encore rond qu’elle esquissa un sourire bien moins gracieux. Elle venait de relever son vêtement, révélant une espèce de rembourrage qui imitait astucieusement le ventre d’une femme enceinte. A cette vue, Nueve esquissa lui aussi un fin sourire ce qui irrita celui au poignard.

- Qu’est-ce qui te fais rire ?? T’as compris qu’il ya pas d’autres solutions, hein !
- En effet.

Tranquillement, le Changelin présenta le bout de sa canne vers l’ado armé, le lui tendant comme pour qu’il l’attrape au niveau de la serre tenant la gemme. Hésitant, l’agresseur se fit plus courageux lorsqu’il se rappela tenir son couteau. Mais à peine eut-il effleuré la canne qu’il vit la gemme se changer en une sorte de sable de verre qui glissa sur sa main à l’image d’un serpent. L’amas de poussière encercla ensuite son poignet, sous le regard sévère de Nueve. D’un geste, il redressa sa canne en produisant une fine mais haute gerbe de sang venue du poignet du jeune homme. Sous la douleur, il lâcha son arme pour tenter un garrot, pendant que le professeur se tournait vers la jeune femme, encore sous le choc d’un tel geste.

- Envie de leçons supplémentaires sur le chapitre d’aujourd’hui…señorita ?

Elle ne donna aucune réponse malgré le parfait accent espagnol, s’empressant de porter assistance au blessé en arrachant un long morceau de son vêtement. Son attitude avait subitement changée et la panique dictait ses gestes sous le regard indiffèrent de Nueve. Celui leva légèrement sa canne, rappelant à lui le nuage coupant qui reforma la gemme entre les serres de métal. Calmement, il se pencha et ramassa sa sacoche, plaçant sa veste par-dessus et entamant la suite de sa marche vers sa voiture.

- Attendez !! Vous ne pouvez pas partir comme ça ! Vous êtes médecin non ?
- Je travaille à la morgue…J’ai cessé de pratiquer sur les vivants.

Sur ces mots, il quitta les trois bandits des bacs-à-sable sans même leur adresser un dernier regard. Son opinion sur les Humains étant déjà basse, la vue d'un tel échec le répugnait presque. Il ne les reverra sans doute plus, ces derniers risquant bien plus que lui à ébruiter l’affaire. De plus, ils l’avaient senti, l’avaient remarqué dans son regard et sa voix : cet homme n’était pas de ceux qui craignent la loi…contrairement à eux qui tentaient de mettre dans un rôle, un personnage. Ce soir, encore, d’autres personnes se tourneront vers les contes de fées pour accompagner leurs peurs nocturnes…







Histoire/Liens




Nueve, un prénom qui rappelle l’Europe car c’est là bas qu’il a vu jour en 1863, dans une modeste villa familiale située non loin du delta de la Turia ; dans ce qui fut le Royaume de Valence quelques années plus tôt. Ses parents ? Un homme au ventre rond mais au faciès chaleureux, ancien militaire devenu commerçant dont certaines affaires l’avaient promené le long des côtés méditerranéennes…et d’autres au-delà. Une femme –douze ans plus jeune que son mari- fluette, chétive, mais intellectuelle. Très jeune déjà, Nueve ne comprenait pas comment leur mariage avait été possible, tant il ne cessait de voir de femmes accompagner son père lorsque sa mère était absente. Bien sûr, celle-ci le savait : bien plus clairvoyante que son conjoint, elle le connaissait par cœur et ne manquait pas de surprendre les conquêtes de son mari par sa tolérance. C’était « de sa faute à elle », comme s’était-elle donné l’habitude de dire à son enfant, car elle n’avait su devenir une simple femme et s’était perdue dans l’érudition et l’émancipation. Profondément plongée dans ses questionnements et dérives philosophiques, elle en avait même oublié le devoir conjugal et la maternité. Elle s’était toujours occupée de son fils, mais à l’image d’une institutrice, d’un mentor ou d’un guide ; considérant plus sa progéniture comme un futur homme dont il fallait exalter l’âme qu’un enfant qu’il fallait aider à grandir. Cette attention particulière ne fut pas sans conséquences sur le comportement de l’enfant qui s’enferma rapidement dans un univers dénué de toute fantaisies et autres rêveries infantiles.
Les jours passèrent et s’accumulèrent, à l’instar de l’écart entre Nueve et son père dont seuls les conflits avec les maris des femmes séduites les réunissaient. Certains s’achevant à l’escrime, puis l’humiliation. Mais malgré l’absence de réelles figures parentales, le jeune homme se développa plutôt bien dans la société espagnole en pleine première république de 74, grâce notamment à la caisse familiale du père qui leur assura des jours à l’abri de la misère. L’adolescence fut une période très riche en expériences en tout genres, certaines étant guidées par le libertinage paternel, d’autres influencées par les réflexions maternelles. D’un adulte dans un corps d’enfant, Nueve finit par devenir un enfant dans un corps d’adulte, usant de ses conquêtes comme les jouets qu’il n’avait pas eu. Loin d’être un Dom Juan insatiable, il était surtout la victime de ses pulsions, des envies qu’il avaient inconsciemment refoulées depuis sa tendre enfance. Et avec elles venaient aussi certaines constatations et un croissant sentiment de non-appartenance à cette société humaine coincée entre libéralisme et anarchisme. Son entourage changeait, ainsi que ses parents qu’il vit de plus en plus abattu et moins sourire sans réellement comprendre. Associant cela aux nombreux bouleversements que subissait le Royaume d’Espagne, le jeune homme ne comprenait pas qu’il était l’auteur de cette décrépitude. Peu à peu, Nueve parvenait à capter des bribes de sa réelle nature sans pour autant être capable de l’apprécier. Mais tout cela prit temporairement fin lorsqu’arrivé à sa majorité, il rejoignit l’Estudi Generale : l’université de Valence dans laquelle il se lança dans des études de médecine et fit la rencontre d’Auria.

Auria, une jeune barcelonaise de classe inférieure mais dont le charme rivalisait avec les plus belles nobles señorita du pays. Souriante, joueuse et aventurière, elle fut ce qui avait tant manqué à Nueve pendant 23 ans ; de l’affection. Elle lui fit découvrir l’insouciance et la curiosité, le tout sous le voile d’un romantisme obscur dont elle avait le secret. Mais aussi les passions humaines, l’agressivité et la jalousie qu’elle faisait ressentir au jeune homme par d’étranges jeux. Mordue de spiritisme, elle se dressa immédiatement en tant que ennemie de la mère de Nueve. Mais ce dernier avait choisit la nouvelle femme de sa ville. Ensembles, ils passèrent énormément de temps au fil duquel ils finirent par devenir des complices, des amis et des amants. Elle lui fit côtoyer des cercles de poètes, écrivains et libres penseurs aux idées obscurantistes, l’éloignant des groupes estudiantins et de la famille. Peu à peu, les nouvelles habitudes lui faisaient expérimenter de nouvelles sensations. Rapidement, il devint la tête du file du nouveau groupe et se plongea d’avantage dans l’ésotérisme. Certains prétendirent qu’il était, à l’image des autres, un fou qui s’était caché dans la fantaisie plutôt que d’aborder la vie réelle. D’autres, moins nombreux, prétendaient qu’il avait un don, un pouvoir, sans jamais s’accorder sur lequel. En attendant, amis et ennemis côtoyaient les fréquents banquets et bals organisés : une ravissante mise en scène qui bientôt finira brutalement. Mais alors qu’il entamait sa 25ième année, l’envie de s’unir à Auria par le serment du mariage lui vint… mais le sort en décida autrement.

Nous étions alors en 1888 et le monde s’ouvrait peu à peu vers la modernité et la configuration actuelle. Ce fut cette année-là qu’avait choisit Nueve pour faire sa demande, au début du mois de Novembre, encore frais dans la péninsule ibérique. Jeune et encore plein de l’élan romantique de l’époque, Nueve, accompagné d’une bague sertie d’un diamant, avait donné rendez-vous à sa belle. La demande fut déclarée et le « oui » ne se fit pas attendre. Mais là où le conte de fée débuta, l’horreur de la tragédie suivit. Les rumeurs sur Nueve, le comportement de son père et l’appartenance à une famille aisées causèrent la perte des deux amants. A peine lui avait-il mit la bague qu’on les sépara, les ruèrent de coups avant de les laisser sur le sol limoneux des berges de la Turia. Si Nueve s’en sortit avec plusieurs grands traumatismes, ce ne fut pas la même chose pour Auria qu’il vit expirer son dernier souffle sans pouvoir rien faire…avant de tomber dans un coma de plusieurs semaines. A son réveil, la bague demeurait dans sa main, serrée pendant toute la durée du sommeil profond. De nouveau seul, Nueve se retrouva blessé et incapable d’ouvrir à nouveau son cœur. Les longues semaines d’immobilité sur son lit d’hôpital lui apprirent l’étrange notion du temps qui passe, les nouvelles du monde actuel mais aussi qui il était. Car durant son coma, alors que son corps était resté de marbre, son esprit n’avait cessé de voguer et une vision c’était installée dans sa conscience. Un royaume, d’autres personnes, des voix….des faits extraordinaires. Quelque chose lui donnait l’impression d’appartenir à cette vision, comme s’il s’était longtemps menti à lui même. Et puis il y avait cette bague qu’il n’avait pas quitté, sans pour autant se rappeler à qui elle devait appartenir. Son contact le rassurait, l’accompagnait dans une solitude que les rares visites de ses parents n’avaient pu combler. Jusqu’au jour où, dans un excès de rancune et sans réellement comprendre pourquoi, il usa la première fois de son pouvoir, changeant la gemme de la bague en une poussière qui lui cura toute la surface de la main, maculant les draps de son sang… Dès lors, les portes vers le Royaume d’Arcadie s’entrouvrirent légèrement et remis sur pieds après deux mois et une semaine, l’homme décida de quitter Valence en quête de vérité…

La voie vers Arcadie ne fut pas aisée et les nombreux voyages à la recherche d’informations ne lui offrirent que peu de résultats en retour. Mais c’était sans compter la persévérance de Nueve, qui avec le temps s’était endurcit pour au final devenir celui qu’il était aujourd’hui. La fuite du monde « humain » ne lui avait posé aucun problème, ne se considérant plus véritablement comme humain. Mais l’acceptation de son statut de Changelin ne fut pas plus facile car il remettait en question plusieurs choses sur quoi il s’était appuyé. Aussi, ce fut en les balayant qu’il put enfin entamer sa nouvelle vie. Loin de Valence, loin des guerres et de Franco… Et la vie en Arcadie… ? Etrangement, plus aucun souvenirs ne lui était accessible depuis son retour sur « terre », comme à sa sortie de coma. Le monde avait changé entre temps et son pouvoir lui était beaucoup plus compréhensible. Avec cela vint aussi le Requiem, et les autres races avec lesquelles il n’aimait pas tant se frotter. Le retour au monde lui apprit aussi la mort de ses parents et son héritage qu’il n’hésita pas à reprendre avant de s’installer dans le Nouveau Monde. Agé de plus de 100 ans, l’homme s’installa aux pays des cajuns à la suite d’un choix encore incertain.




Vous êtes aussi une personne :



Nom/Pseudo: Shu aka Blackmamba (désolé c'était trop tentant), Seamus, Seasea, Musmus, ...
Âge : 22 ans et un dos d’octogénaire
Comment avez-vous connu le forum ? - Via INM
Avez-vous lu le règlement - Placez le code du règlement :
Spoiler:
 
Avez-vous lu le groupe relatif à votre personnage - Placez le code :
Spoiler:
 
Un p'ti mot pour nous ? xD ? - C"est la première fois que je poste une fiche pas encore achevée. Mais je l’achèverai demain lorsque je récupérerai mon pc Smile






Dernière édition par Nueve Diamond le Dim 25 Déc - 13:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Caleb F. O'Connel

exterminateur
exterminateur


Profil
░ Nombre de messages : 277
░ Copyright : Lizard Inc

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 4:01


Wééé le fiston il est là!

T'as bien fait de prendre Mads, il a toujours la classe Mads Razz

Bonne chance pour le reste de ta fichoune!
Revenir en haut Aller en bas


Angelus L. Marsden

Angy
Angy


Profil
░ Nombre de messages : 2756
░ Copyright : Rose, Hxcairy

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 5:56


Wemlcoooooooooooooume \o/ Et bon courage pour ta fiche y tout ! Tu connais le chemin de la boite à Mp si besoin de questions

................................................

« Never thought that would happen. I didn´t dream that big and I am a pretty big dreamer »
« I think the chain broke away and I felt it the day that I had my own time. I took advantage of myself and felt fine, but it was worth the night. I caught an early flight and I made it home » BURIED MYSELF ALIVE-THE USED


Revenir en haut Aller en bas
http://www.l2equiem.net


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 6:56


Bieeeeenvenue Bon courage pour ta fiche Et pis, j'vais pas répéter ce qu'a dit Angy ! MDRR !

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 9:13


Bienvenuuuuuuuuue
courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 12:41


Bienvenue le Rêveuuur ! =)

Bon courage pour la suite de ta fiche !!!
Revenir en haut Aller en bas


Athenahys V. Nightingale

Athenahys
Athenahys


Profil
░ Nombre de messages : 1213
░ Copyright : Texas♦Flood • Moriarty

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 15:28


    Tiens, mais qui voilà

    Bienvenue parmi nous && bonne continuation

................................................
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 16:02


Bienvenue ici et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Amadeus V. De Santis

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 435
░ Copyright : Rose & TUMBLR.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 18:13


Nicholas, espèce de robot d’accueil MDR !

Un diamant ! Un diamant mâle ! --->
Bienvenue Poker Face o/
Revenir en haut Aller en bas


J. Midnight Monroe

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 120
░ Copyright : Lili59 (avatar) & Backseat (gif)

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Ven 2 Déc - 18:39


Seamumu !

Bienvenue par ici Very Happy. Tu verras, ça gère de la fougère aussi ! M'enfin, venant de Jadou et Gaby (J'arrive pas à m'faire aux nouveaux pseudos ! xD.) ça peut qu'être bien

Bref bref bref, bonne chance pour ta ficheuh Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Jeu 8 Déc - 1:19


Tu en es où au niveau de ta fiche ? * S'tient au courant mdr *

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


Nueve Diamond

changelin
changelin


Profil
░ Nombre de messages : 10

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Jeu 8 Déc - 7:31


Désolé du délai, j'avoue avoir été surchargé de travail mais heureusement ça se calme. Sinon il me me reste plus que le test Rp et un peu plus étoffer l'avant (et l'image) et j'aurai fini Smile De mon retour d'unif je m'y lance.
Revenir en haut Aller en bas


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Jeu 8 Déc - 17:19


D'accord, y'a pas de soucis Tu nous feras signe de toute manière quand tu auras terminé

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


Nueve Diamond

changelin
changelin


Profil
░ Nombre de messages : 10

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Dim 11 Déc - 14:04


Fiche terminée Smile Du moins je pense n'avoir rien oublier.
Revenir en haut Aller en bas


Ciara A. Ó Mordha

Angy
Angy


Profil
░ Nombre de messages : 97
░ Copyright : Rose. / Rose.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Dim 11 Déc - 14:52


Tout il est bon pour moi alors forcement je te valide
Haha, un nouveau changelin ! ( Bon, j'le dis pas avec le bon perso, mais l'idée est là MDR ! )

Félicitations !

Tu es validé(e) sur Requiem ! N'hésite pas a faire un tour du côté du Marché du surnaturel pour te tenir au courant de ce que tu peux te payer avec tes points de Vitae ( que tu trouves dans ton profil ). Mais avant, tu peux activer, également, ton profil et le remplir. Pour ouvrir tes sujets de relations, il suffit d'aller Ici et de topics, par . Pour trouver un rp, tu peux aller voir Ici. Dans tous les cas, amuse toi bien sur le forum

................................................
SWEET SACRIFICE « Fear is only in our minds.. taking over all the time. Fear is only in our minds, but its taking over all the time. You poor sweet innocent thing.. Dry your eyes and testify. You know you live to break me.. Don't deny, Sweet Sacrifice. »


Revenir en haut Aller en bas


Nueve Diamond

changelin
changelin


Profil
░ Nombre de messages : 10

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Dim 11 Déc - 18:06


Oh Merci madâââme Smile
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Nueve Diamond Aujourd'hui à 1:52


Revenir en haut Aller en bas
 

Nueve Diamond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Shine bright like a diamond ▬ Sovahnn
» Diamond Eyes
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.
» Il Kwon ▲shine bright like a diamond.
» Et sinon il y a des gratteux sur le forum ?
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REQUIEM V.2 ◑  :: 
♦•.Here we are !.•♦♦•.Here we are !.•♦
 :: 
Bienvenue en ville
 :: 
Fiches Validées
-



Voir la Carte
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit