FORUM FERME ! VOUS POUVEZ NOUS RETROUVER SUR
AES . SIDHE






Partagez | 

 

 Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Megalyn Stabler

humain
humain


Profil
░ Nombre de messages : 302
░ Copyright : Moriarty & Tumblr

Perso'



MessageSujet: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Lun 19 Déc - 20:49





Megalyn Frances Stabler
Ft Bridget Regan Humains




Etat Civil
Âge : 30
Métier : Inspecteur de police
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Date de naissance : 28 Aout 1981
Origine(s) : Américaine d’origine irlandaise
Signes particuliers /

Etat Surnaturel
Race : Humaine
Rang : /
Alignement : Neutre
Capacité Spéciale : /
Faiblesses : L’argent



En savoir plus



Mes Sentiments vis à vis du Traité Requiem :
Pourquoi doit on nécessairement avoir une opinion sur tout ? Et si je n’ai pas envie d’avoir un quelconque avis sur cette histoire de traité, est ce que ça va poser un problème à quelqu’un ? Bon, d’accord, je ne peux pas m’empêcher d’avoir un avis sur ça parce que je suis un être humain, une femme de surcroit et en prime, je suis loin d’être stupide, sans me vanter (si vous pensez que je sous entends par là que le monde est peuplé d’imbéciles, c’est le cas, et je ne le sous entends pas, je l’affirme !) Peu importe ! Ce que je pense du Traité Requiem, c’est qu’il peut être une bonne chose, comme une mauvaise. L’Armistice signée par Pétain en 1940 était censée être une bonne chose, ça n’en était pourtant pas une. J’exagère peut être un peu, sans doute même, mais je pense que dans cette histoire de Traité Requiem, comme dans tous les traités de paix, rien ne sera jamais aussi parfait qu’on le voudrait. Qui vivra verra, dit le proverbe.
Depuis combien de temps suis-je en ville, pourquoi :
Demandez moi plutôt combien de temps je n’ai pas passé à Big Easy. Je suis née dans cette ville. J’ai grandi dans cette ville, j’en connais les moindres recoins, du coin le plus touristique du French Quarter jusqu’au cul de sac le plus mal famé de Treme, en passant par la partie un peu risquée du bayou. J’ai toujours vécu dans cette ville et aujourd’hui, j’en écume le moindre recoin. Pourquoi ? Parce que je suis flic, et que la Nouvelle Orléans possède le triste record du plus important taux de criminalité. C’est MA ville, et j’entends bien la protéger.
Ma Situation :
La première fois que j’ai rencontré une créature surnaturelle… C’était un vampire. Rien de très original ou inhabituel. J’étais tout juste inspecteur, mon uniforme bleu dormait encore dans mon armoire, et pourtant j’étais déjà désabusée. J’avais fait mes classes dans les bas fonds de Treme. Sans doute parce que j’étais la seule tarée qui n’avait pas peur. Pourtant, je ne suis pas aussi folle que j’en ai l’air. Bien loin s’en faut.
Je serais bien incapable de me rappeler quel jour de la semaine, ou du mois c’était. Je ne suis même sûre de l’année. Pourtant, ça m’a plus marquée que je ne veux bien le reconnaitre. La seule chose dont je suis sure, c’est l’heure. Parce que j’avais reçu un message de mon amant occasionnel. Que j’avais dû, au grand regret de mes hormones en furie, décommander au dernier moment.
C’était un meurtre sordide et sans imagination, vu la façon dont la fille, une call girl, du genre pour les hommes à rollex (vraie, la rollex), avait été tuée, jetée comme un pauvre déchet près d’un hôtel. Tenu par un vampire. Les conclusions auraient été faciles à tirer, vu que la pauvre fille avait été vidée de son sang et avait la moitié du cou et de la gorge déchiqueté. Mais ce grand être blond, au physique de mannequin Suédois, ce qu’il était probablement, respirait la tranquillité. Il n’était ni inquiet ni même dérangé. Il me fixait avec un sourire énigmatique. J’en faisais de même, tout en écoutant le résumé que me faisait un bleu du témoignage de ce vampire. Son alibi serait facile à vérifier, même si je savais que ce ne serait qu’une perte de temps. Je n’avais jamais côtoyé un vampire. Si on pouvait réellement appeler ça côtoyer. Je comprenais désormais la fascination et la peur qu’ils inspiraient aux humains. Et je réalisais que si certains étaient dangereux, à l’instar de celui qui s’était pris pour Jack l’Eventreur, d’autres étaient civilisés et parfaitement intégrés à notre société, bien plus que beaucoup d’humains, au final…




Mon Test Rp




Choix du test Rp :
[ ] Test Libre.
[X] Test Guidé.

____

Citation :
Le Requiem, depuis que ce Traité non signé a été mis sur tous les écrans de télévisions, le monde a drôlement changé. Les habitudes humaines ne sont plus les mêmes, certains ont peur de sortir la nuit, d'autres encore ont un système de vie inversé, espérant rencontrer un suceur de sang pour en devenir un. Quoiqu'il en soit, ce soir, vous sortez, un ou une amie à vous à un super club à vous montrer ce soir et vous a promit que ça ne durera pas longtemps - si vous préférez vous coucher tôt. Vous vous préparez, vous êtes prêt(e), vous voilà dans la voiture qui s'arrête devant un night club à l'enseigne scintillante. Votre ami(e) vous entraine vers la file d'attente et vous passez sans encombre le vigile souriant. Une fois à l'intérieur, un autre monde s'ouvre à vous : L'odeur de sueur et de sang serait presque insupportable s'il n'y avait pas une légère odeur de lavande pour cacher le tout. Des humains et des vampires se côtoient, se touchent, se parlent, et se jettent les uns sur les autres. La luxure est horrifiante, il n'y a aucun tabou, et encore moins dans ces nombreuses canines qui puisent le sang dans le cou d'humain ou d'humaines heureux d'être là. Que faites-vous ? Que pensez-vous de cet atmosphère ? Que ressentez-vous ? Essayez d’être inventif dans votre manière d’écrire ce rp, ne faites surtout pas intervenir tous les Personnages non joueurs, ni dans aucun mouvement, ni dans aucune parole comme vous le ferez pour un rp tout à fait normal. Cependant vous avez le droit d’utiliser un ou deux Personnage Non Joueurs si besoin, pour étoffer votre rp. C’est à vous ! Bon courage !

Ps : Ces clubs qu'on appelle des « Free Blood » sont autorisés par l'état, les humains étant consentants.

Meg se regarda dans le miroir de sa salle de bains. C’était de la folie. Pourquoi s’était elle laissée convaincre ? Elle n’aimait pas tellement aller s’éclater en boite, elle préférait largement les petits bars jazzy. Un bourbon et de la bonne musique après une rude journée. Rien n’était mieux. Pourtant, ce vendredi soir, alors que sa semaine, sans être particulièrement difficile, n’avait pas non plus été des plus aisées, elle s’apprêtait à aller faire la fête. Rien que l’expression la rebutait. Mais elle avait promis à l’une de ses amies d’enfance de la suivre dans n’importe quelle boite de nuit le jour de ses 30 ans. Elle avait promis cela alors qu’elles n’avaient encore que 21 ans. Bien avant que le monde ne change pour devenir celui qu’il était désormais.
Et Sophia avait eu 30 ans deux jours auparavant. Les deux jeunes femmes ne s’étaient guère donné plus de nouvelles que les traditionnels sms pour savoir si l’autre était toujours en vie, et ce depuis quelques temps déjà. Pourtant, Sophie n’avait pas oublié leur pacte et s’était rappelée au bon souvenir de Meg. Qui n’avait guère eu d’excuse valable pour refuser. Elle était donc là, à se regarder, avec une petite robe bustier noire et relativement courte. Elle s’était maquillé à outrance, elle qui habituellement ne mettait que le strict minimum. Elle ne savait pas où Sophie allait la trainer et ne voulait absolument pas prendre le risque qu’on la reconnaisse. Sa très repérable crinière rousse ramenée en un savant chignon déstructuré, elle était fin prête. Elle doutait de supporter ses talons aiguille toute la nuit, mais le grésillement de l’interphone coupa net sa réflexion.

Lorsqu’elle vit l’enseigne de la boite, Meg sentit son sang se glacer un bref instant. Sophie avait fort opportunément oublié de lui parler du genre d’endroit où elle l’emmenait. La jeune femme réalisa à quel point son amie et elle s’étaient éloignées au fil des mois. Elle ne s’était même rendue compte que cette dernière était devenue adepte des vampires. Néanmoins, elle préféra ne rien dire. Après tout, elle pourrait utiliser cette soirée qui s’annonçait atroce pour étayer sa connaissance des mœurs vampiriques. Ça pouvait toujours servir et qui irait se méfier de deux jeunes fêtardes ?
Le videur ne leur posa même pas de question, alors qu’il avait refoulé plusieurs groupes avant elles. Meg haussa les sourcils et pénétra dans la bâtisse. Un long escalier de marbre descendait dans ce qui semblait être un caveau. Les murs étaient tapissés d’un tissu bordeaux au liseré doré, et quelques candélabres éclairaient faiblement les marches, exacerbant l’atmosphère mystérieuse du lieu. La policière hésitait entre une forte envie de rire et une envie tout aussi intense de bailler. C’était kitsch et hitchcockien. Mais lorsqu’elle arriva en bas, toute envie de rire ou de bailler disparut.

C’était au-delà de tout ce qu’elle avait pu imaginer. Alors que Sophie était surexcitée et sautillait dans tous les sens, se frottant à peu près tous les vampires qui passaient près d’elle, Meg était… Il n’y avait pas de mot pour décrire ce qu’elle ressentait en réalité. Sophie disparut très vite, mais la rouquine ne s’en préoccupa guère. Elle était à la fois fascinée et horrifiée. Comme perdue dans un autre monde. Sans doute parce que c’était un autre monde. Elle qui était pourtant peu impressionnable. Meg déglutit, reprenant un peu de contenance. L’atmosphère était enfumée, probablement avec une quelconque substance qui désinhibait les êtres humains. A supposer qu’ils en aient besoin. Cheminant d’un pas assuré et tranquille, masquant, avec son aisance habituelle, la panique qui s’était emparée d’elle, elle regarda autour d’elle. Les pâles vampires, avec l’élégance et la classe, et tout autant avec la sauvagerie et la faim constante qui les caractérisaient, se nourrissaient d’humains et humaines consentants. Leurs victimes, si l’on pouvait les appeler ainsi, semblaient au sommet de l’extase. Non, ne semblaient pas. Etaient. Malgré la musique assourdissante, lorsqu’elle passait près de ces couples atypiques, Megalyn les entendait. Gémir, soupirer, avec un plaisir qu’elle ne pensait absolument pas possible. Elle aurait presque envié ces gens s’ils avaient utilisé une autre méthode, un autre type de partenaire. Elle n’avait rien contre les vampires, elle devait bien avouer que parfois, elle aussi était fascinée par ces êtres hors du temps.

Un vampire redressa la tête et posa son regard émeraude sur elle. Il avait les lèvres maculées de sang, ses canines aiguisées sorties. Une femme au look gothique reposait sur un canapé, tout contre lui, ses mains gantées de noir caressant le torse sans doute glacée et dur de l’homme sans âge. Meg les regarda tour à tour, sans réussir à se fixer sur elle ou sur lui. Elle n’était pas très sure de ce qu’elle voyait. Le vampire inclina lentement la tête, comme pour la saluer, ce qu’il, en réalité, faisait précisément. Elle lui répondit par un sourire et continua son exploration des lieux. Plus loin, dans une zone aux lumières beaucoup plus tamisées, les gémissements étaient bien différents. Elle laissa échapper un petit rire, pas très certaine de ce qu’elle entendait. Mais lorsqu’elle vit les couples enlacés, elle sut qu’elle ne s’était pas trompée. Elle les regarda, esquissant un léger sourire. Peut être qu’au final, le monde dans lequel elle était née avait simplement besoin de l’ouverture d’esprit que leur offraient les vampires. Avec toutefois une certaine limite. Qui n’existait absolument pas dans ce lieu de débauche.





Histoire/Liens




© Tumblr

Un bruit de pas se fait entendre et un rond rouge apparait en haut de l’écran, après un léger déclic. Une grande jeune femme rousse s’installe et regarde vers la caméra, quelque peu ennuyée.

« Je dois vous parler de moi ? Je n’ai pas grand-chose à raconter… »

Elle fait une pause, et lève les yeux au ciel. Elle allume une cigarette, croise les jambes et reprend son monologue.

« Je m’appelle Megalyn Frances Stabler. Je suis née le 28 Aout 1981 à la Nouvelle Orléans. Ma mère est originaire de Saint Louis et mon père est né à Dublin, en Irlande. Mais mon grand père est venu vivre à Boston quand il n’avait que trois ans. Il n’a pour ainsi dire connu que les Etats Unis. Même s’il peut vous descendre quatre girafes de Guinness en un temps record ! Moi aussi d’ailleurs. Et oui, je suis une vraie rousse, pour ceux qui se posent la question. Le cliché irlandais a la peau dure. Bref, où en étais je ? Ah oui, mes parents. Ils sont venus s’installer à la Nouvelle Orléans. Pourquoi ici et pas ailleurs ? Posez leur la question, mais je suis pas sûre qu’ils arriveront à répondre. Bref. Ils sont venus et ne sont jamais partis. Mon père est capitaine des pompiers dans l’une des casernes de la ville. Ma mère est femme au foyer. Elle a élevé trois enfants. Mon frère aîné, qui est né handicapé, ensuite moi, et puis ma petite sœur. Joshua, mon frère, est désormais dans une institution. Il est handicapé autant mentalement que physiquement, et mes parents ne peuvent plus s’en occuper seuls. Katie, ma sœur, eh bien… Elle a eu un bébé à dix sept ans, avec son toxico de petit copain. Ils en ont eu un autre trois plus tard je crois… Je ne sais pas trop, elle est partie à peine quelques mois après son accouchement. »

Elle termine sa cigarette.

« Vous voulez que je parle de moi ? » Soupir. « Puisqu’il le faut… Si vous savez compter, j’ai trente ans. J’ai eu une enfance et une adolescence normales, ce qui les rend relativement peu intéressantes à raconter. J’étais une fille cool, pom pom girl et tout le tralala. Mes résultats étaient moyens, pas brillants ou excellents, mais ils m’ont permis d’aller à la fac, sans bourse cela dit. Et c’est ce que j’ai fait. Alors que les autres filles de mon équipe se sont mariées avec leurs petits amis footballeurs, enceintes pour trois d’entre elles, je suis entrée à l’école de police. L’une des rares femmes. Mais je ne m’en suis pas trop mal sortie. Mieux que bien des hommes, en fait. »

Elle se passe une main dans les cheveux et décroise les jambes, pour les croiser dans l’autre sens.

« J’ai commencé par faire les patrouilles. Avec un vieux flic. De la vieille école. Il m’a tout appris. Même comment manger un donut sans avoir les doigts gras. Je dois avouer que ça aurait pu me convenir si je n’avais pas eu un minimum d’ambition. Et si mon co-équipier adoré n’avait pas été emporté par une crise cardiaque.
J’ai donc passé le concours de sergent puis d’inspecteur. J’ai eu les deux sans trop de mal. Mais entre temps il y a eu ce que j’aime appeler la Révélation. Les vampires, et à peu près toutes les créatures des contes de fées et d’épouvante de notre enfance existent réellement. Je revois encore la présentatrice blonde peroxydée et siliconée l’annoncer aux infos. Je me souviens avoir changé de chaîne, parce que je n’avais jamais pu supporter cette dinde à la voix nasillarde. Toutes les autres débitaient la même chose. Etrangement, je n’ai pas eu de mal à y croire, même si ça me semblait tellement irréel. Cela expliquait tellement d’enquêtes inexpliquées, justement. Pas mal de flics avaient voulu retourner fouiller dans ces vieilles enquêtes, cold case, comme on dit dans le jargon. On leur avait plus ou moins gentiment demandé d’oublier. Chose qu’ils avaient faite en rechignant. Ils n’avaient pas été aussi malins que moi. J’ai aussi fouiné, mais je l’ai fait discrètement, si bien que personne ne l’a jamais su. Mais j’ai rapidement arrêté. J’ai compris que je ne pourrais jamais trouver les responsables. Même si j’avais une idée de ce qu’ils étaient. Bref.
Aujourd’hui ? Je fume, ce qui est, à mon humble avis, plutôt révélateur de mon état général. Mais je vois le bon côté des choses. Beaucoup de flics, quel que soit leur grade, sont dépressifs, toxico ou alcoolo. Pour un inspecteur, je ne m’en sors pas si mal. »

Elle se lève. Elle disparait de l’écran, on entend des pas, une porte, puis un déclic et il n’y a plus de point rouge. Fin de l’enregistrement, qui finira dans les archives d’un psy de la police de la Nouvelle Orléans.




Vous êtes aussi une personne :



Nom/Pseudo: Mélanie
Âge : 24
Comment avez-vous connu le forum ? Par un membre
Avez-vous lu le règlement - Placez le code du règlement :
Spoiler:
 
Avez-vous lu le groupe relatif à votre personnage - Placez le code :
Spoiler:
 
Un p'ti mot pour nous ? xD ? Non, pas pour le moment x)






Dernière édition par Megalyn Stabler le Jeu 22 Déc - 22:58, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Lun 19 Déc - 20:56


You

Bienvenuuuuuuuuuueeeeeee
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Lun 19 Déc - 21:34


Bienvenuuuuuuuuuue
Bonne chance pour la fichette !
Revenir en haut Aller en bas


Caleb F. O'Connel

exterminateur
exterminateur


Profil
░ Nombre de messages : 277
░ Copyright : Lizard Inc

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Lun 19 Déc - 21:44


Inspecteur de police d'origine irlandaise...

Mademoiselle je déclare, un lien avec moi vous aurez xD

Bienvenue Razz Bon courage pour la fichoune ^^
Revenir en haut Aller en bas


Athenahys V. Nightingale

Athenahys
Athenahys


Profil
░ Nombre de messages : 1213
░ Copyright : Texas♦Flood • Moriarty

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Lun 19 Déc - 21:55


    Bienvenue parmi nous && bonne continuation
    Si tu as la moindre question, n'hésites pas Wink

................................................
Revenir en haut Aller en bas


J. Midnight Monroe

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 120
░ Copyright : Lili59 (avatar) & Backseat (gif)

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Lun 19 Déc - 22:24


Bienvenue, jolie rousse aux cheveux enflammés ! Very Happy.

Bonne chance pour ta fiche Smile.
Revenir en haut Aller en bas


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Lun 19 Déc - 22:36


Bieeeenvenue jolie demoiselle Une humaine ! Ca fait plaisir à voir !
J'te souhaite bon courage pour ta fiche et pour ton test ! J'espère que tu t'amuseras bien sur le forum

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


Lyle O. Mendes

Lycan
Lycan


Profil
░ Nombre de messages : 210

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Lun 19 Déc - 23:33


Bienvenue parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas


Vaughn Reenberg

humain
humain


Profil
░ Nombre de messages : 92

Perso'



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Mar 20 Déc - 16:10


    Youpi, une humaine ! *O*
    Bienvenue, Megalyn ! Au plaisir de te revoir. ♥
Revenir en haut Aller en bas


Megalyn Stabler

humain
humain


Profil
░ Nombre de messages : 302
░ Copyright : Moriarty & Tumblr

Perso'



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Mer 21 Déc - 15:05


Voui, mon poulet rôti, c'est mwaaaaaaaaaaah

Merci tout le monde x) une humaine, oui, il faut bien un peu de nourriture xD

On me dit qu'il faut que je précise que j'ai fini mon test rp, alors je le fais x) Sinon je pense finir ma fiche ce soir


Dernière édition par Megalyn Stabler le Jeu 22 Déc - 21:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


Athenahys V. Nightingale

Athenahys
Athenahys


Profil
░ Nombre de messages : 1213
░ Copyright : Texas♦Flood • Moriarty

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Mer 21 Déc - 15:33


    Perso', ça me semble très bien, tu peux continuer Wink

................................................
Revenir en haut Aller en bas


Aliyah E. Cortesi

humain
humain


Profil
░ Nombre de messages : 167

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Jeu 22 Déc - 13:44


Bienvenue et bonne continuation o/
Revenir en haut Aller en bas


Megalyn Stabler

humain
humain


Profil
░ Nombre de messages : 302
░ Copyright : Moriarty & Tumblr

Perso'



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Jeu 22 Déc - 22:59


Voilàààààààààà, je pense que j'ai fini x)
Revenir en haut Aller en bas


Athenahys V. Nightingale

Athenahys
Athenahys


Profil
░ Nombre de messages : 1213
░ Copyright : Texas♦Flood • Moriarty

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Jeu 22 Déc - 23:22


Félicitations !

Tu es pré-validée sur Requiem ! N'hésite pas a faire un tour du côté du Marché du surnaturel pour te tenir au courant de ce que tu peux te payer avec tes points de Vitae ( que tu trouves dans ton profil ). Mais avant, tu peux activer, également, ton profil et le remplir. Pour ouvrir tes sujets de relations, il suffit d'aller Ici et de topics, par . Pour trouver un rp, tu peux aller voir Ici. Dans tous les cas, amuse toi bien sur le forum


Un admin' passera exercer son pouvoir


................................................
Revenir en haut Aller en bas


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Jeu 22 Déc - 23:29


Et moi, je te valide Amuse toi bien parmi nous jolie rousse * Exerce son pouvoir ! MDR *

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


Megalyn Stabler

humain
humain


Profil
░ Nombre de messages : 302
░ Copyright : Moriarty & Tumblr

Perso'



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Jeu 22 Déc - 23:32


J'aime les forums où les gens sont fous

Merci mes dames x)
Grande Admin pleine de pouvoir, la jolie rousse te salue bien bas
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man Aujourd'hui à 1:51


Revenir en haut Aller en bas
 

Megalyn - 'Coz you're my big bad handsome man

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The handsome, the bad and the evil
» All the best women are married, all the handsome men are gay [Ythel, Gil, Ahren]
» Wu Daniel ▬ Handsome taiwanese man.
» wow daebak! you are so handsome (r)
» Freakshow [11/15]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REQUIEM V.2 ◑  :: 
♦•.Here we are !.•♦♦•.Here we are !.•♦
 :: 
Bienvenue en ville
 :: 
Fiches Validées
-



Voir la Carte
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit