FORUM FERME ! VOUS POUVEZ NOUS RETROUVER SUR
AES . SIDHE






Partagez | 

 

 « Back in time.. » ☠ [ Aliyah & Odalynn ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


The Triumvirat

Shadow Voice
Shadow Voice


Profil
░ Nombre de messages : 6
░ Copyright : Rose.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: « Back in time.. » ☠ [ Aliyah & Odalynn ] Dim 15 Jan - 14:37


Back in time..



La semaine, Le début de nuit, dans une résidence de la ville.
« Non mais ça foire.. Faudrait vraiment qu’on trouve un truc. »
« On peut pas inventer une potion qui les tue tous ? »
« T’es con ou quoi ? Retourne manger tes chocapics ! »
« .. Vous avez finit tous les deux ? J’ai une idée.. »
« T’as l’air blasé. Bref, ouais, c’est quoi ton idée ? »
« On t’écoute. » * Mange ses chocapics *
« On va tenter de voir ce que nous réserve le futur, ils auront peut-être des conseils avisé. »
« Han ouais.. C’est trop la classe. »
« C’est partie alors. »


Et tout commençait ainsi, après un moment d’explication tactique et bancale, les trois mages finissaient par se réunir pour tenter de créer un passage vers le futur. Seulement, au bout de longues minutes, de longs murmures, d’espoirs vain.. Rien ne se produisait. Rien. Rien pour eux.

En ville, milieu de nuit.

Un trou venait à se former dans l’asphalte, déchirant la réalité alors que vous étiez là. Malheureuses victimes du Triumvirat dont vous ignorez tout, vous vous retrouvez entrainé dans une spirale infernale, vous faisant chuter jusqu’à atterrir dans un monde qui va vous surprendre. Vous venez d’atterrir dans la Nouvelle-Orléans des années 20. Votre allure jure royalement avec celle des personnes arpentant les rues. On vous observe comme des bêtes curieuses. Etrange ? Vous n’avez rien vu, ce n’est que le début.
Attention, vous êtes des étrangers, des erreurs temporelles.. Il ne serait pas étonnant qu’on vienne vous chasser. Ou simplement vous pourchasser. Votre seul abri réside dans cette demeure chantante, abritant un bar clandestin. Vous pouvez vous y réfugier, ou simplement chercher un trou pour vous cacher.
Que faites-vous dans cette ville des années 20 ? A vous de voir.. Parce qu’une porte vous ramènera à votre réalité. Mais laquelle ? Choisissez la bonne. Elle vous attend

Ordre de passage : Aliyah → Odalynn
Revenir en haut Aller en bas


Aliyah E. Cortesi

humain
humain


Profil
░ Nombre de messages : 167

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: « Back in time.. » ☠ [ Aliyah & Odalynn ] Lun 16 Jan - 20:25



Illusion. Folie.
Le sol s’ouvrait sous mes pas, le béton fondait sous mes yeux alors que je marchais simplement en rue. Simplement. Et pourtant, je tombais l’instant d’après, tombais encore et encore comme si l’égout était sans fin. L’obscurité environnante m’empêchait de voir quoi que ce soit, ce que la vitesse de la chute n’arrangeait d’ailleurs pas. J’avais l’impression de survoler le vide, coincée dans une chute interminable. De la connerie. Ça ne pouvait qu’être une plaque d’égout qu’on avait oublié de refermer, que je n’avais pas remarquée comme la pire des distraites. Brava Aliyah !

Pourtant, je me retrouvai à terre, sur un trottoir pavé et bel et bien à l’air libre. Je grommelai, ma voix étouffée par le choc. Celui-ci légèrement passé, je relevai mes jambes et mes bras, me retrouvant dans une position digne d’une personne ivre : à quatre pattes, nauséeuse et déboussolée. Le monde alentours tournait, je restais alors sur place quelques instants. Un cri me tua les tympans à plusieurs mètres, d’une femme à la voix stridente. Ça faisait mal à la tête, bordel ! Une grimace déforma mon visage. Le froid m’attaqua à son tour et je me redressai pour épargner mes mains glacées. J’étais à côté de la plaque, je n’avais pas encore entendu murmures et chuchotis tout autour de moi comme je n’avais encore rien capté à ce qui m’entourait. Mes mains passèrent sur mon visage, leur froid me réveilla un peu, et je rouvrais les yeux en les ramenant le long de mon corps.

La folie, c’était bien ça.
La bouche béante, les yeux ronds comme des soucoupes, je ne bougeais plus – contrairement à cette photo ancienne qui aurait dû l’être, figée. Ce n’était pas juste de la surprise, on pouvait parler de stupéfaction puissance dix mille là… Alice au Pays des Merveilles, sans lapin obsédé par l’heure. Alice, vraiment ? Je délirais ! J’avais jamais aimé ce dessin animé ; autant dire que je n’avais jamais fait l’effort de plonger dans le livre. Presque par réflexe, une de mes mains s’approchait de l’autre pour la pincer. Allez, réveille-toi ! Il ne devait pas s’être passé plus de trois secondes. Autour, des gens habillés dans une mode ancienne formaient un cercle et se faisaient des commentaires à voix basse. Certains paraissaient effrayés, d’autres estomaqués. De la détermination alliée à de la colère naissaient sur l’expression de quelques individus. Rien de très rassurant. Bientôt, un cri résonna, espérant sûrement me faire exploser comme un simple contact faisait éclater une bulle de savon. Je n’étais qu’une hallucination. Ou bien était-ce eux ? Je ne savais pas l’option que je préférais. Des hommes envoyaient leur femme et leurs enfants à l’écart. Je levai un sourcil quand j’en entendis un leur conseiller de prier. Je n’étais pas un démon, oh ! Avec les vampires qui rôdaient, je me demandais bien quel comportement ils pouvaient avoir vis-à-vis d’eux alors qu’ils se signaient déjà à ma vue. M’avait-on droguée, puis emmenée à une soirée déguisée ? Ouais, c’était con. Très, mais il fallait bien une explication à… ça. Je n’étais pas dans le ton, du tout et je trouvais leur attitude plus que louche. J’étais complètement paumée, cependant je n’avais pas le temps de réfléchir à la situation qu’un gamin s’approcha me donner un coup de pied. Il était arrivé hésitant, avait attaqué crânement et il repartit en courant. Il faisait bien, le sale gosse.

« Mais merde, c’est quoi ce délire ?! »

Je pestais en grimaçant sous le coup. Ma patience avait des limites, celles-ci s’émoussaient. Un brouhaha infernal démarrait, m’insultant, me menaçant, m’ordonnant de quitter rapidement le quartier. Les plus jeunes crachaient. A quand les tomates ? Je ne savais pas quoi faire, ne sachant pas où j’étais et surtout… n’y comprenant rien. Où pourrais-je aller ? N’importe où, je n’allais pas les supporter bien longtemps. Un mur de costumes me barrait la route, je fonçais dedans en lançant des coups de coude. Un adolescent s’en prit un dans la mâchoire, je me retrouvais avec des gens très fâchés aux trousses. Je courais, ne regardais pas en arrière ni ne répondais aux jurons – exploit à noter dans mon calendrier. Après plusieurs mètres, je ralentis malgré moi, interloquée : la silhouette que j’aperçus n’avait rien à voir non plus avec ce jeu de rôle grandeur nature. Les cris derrière moi me rappelèrent d’accélérer. Je ne réfléchis pas et m’emparais du bras de l’inconnue pour l’entraîner quand j’arrivais à sa hauteur.

« Fonce, ils ont un grain ! »
Revenir en haut Aller en bas


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: « Back in time.. » ☠ [ Aliyah & Odalynn ] Dim 22 Jan - 21:25



« Omg.. It's Funny. »

La fin de la soirée. Une soirée de plus dans cette normalité qui aurait pu être parfaitement désopilante. Pourtant, elle ne l'était aucunement. La fée s'était délectée de leur normalité, pour briser son propre quotidien. Cours de danse donné à une poignée d'ignare. Odalynn les aimait autant qu'elle pouvait les maitriser. Premier paradoxe de la Reine des Changelins. Elle habitait leurs rêves et pourtant, les trouvait grossier. Aspirer à la paix était rare et inutile tandis que la nature humaine était noire. Aspirer à l'Argent ne les aiderait pas dans la mort. Aspirer à l'amour était.. Une illusion. Une illusion dans laquelle elle était-elle même prise, sans pour autant totalement l'accepté. Combien de temps cela faisait-il déjà ? Trois jours. Trois jours qu'elle ne l'avait pas vu, et la séparation lui semblait insurmontable. Affreux sentiment déchirant que le Changelin refusait. C'était.. Impossible, elle ne pouvait pas vivre dans le besoin, le besoin de l'Autre. Lynn n'était pas une femme de cet ordre-là. Le portable sorti de la veste longue et blanche, elle observait l'écran de son portable avant de renoncer une fois de plus. La nuit ne faisait que commencer. Elle avait encore un peu de temps avant de flancher. Ses doigts glissaient dans sa chevelure aux reflets bruns pour balayer quelques mèches tandis que les talons glissaient contre le sol dans un aplomb et une sureté totalement désarmante.

Menton haut, mais jamais trop. Elle ressemblait à ses femmes sures d'elles, qui n'ont peur de rien, et surtout de personne. Cela faisait bien longtemps que le temps n'avait plus d'impact sur ses traits parfaitement lisses. Rien n'y faisait, et personne n'avait réussi à l'atteindre depuis une éternité. Vêtue de blanc, entièrement, d'un pantalon et d'un bustier, sa silhouette contrastait dans cette rue insalubre qu'elle quittait pour en rejoindre une autre. Les iris violines avaient vite fait de se détacher des alentours et des silhouettes qui occupaient également l'espace. C'était une erreur. Une grossière erreur. Parce que la chute commençait.

Faille dans l'espace-temps, déraillement de la réalité tandis que la trame se déchirait sous l'effet d'un sort malhabile. Le destin avait décidé que la Reine des Changelins allait quitter son temps, mais elle n'était pas la seule dans ce cas-là. Parce que cette femme qu'elle avait croisée sans pour autant s'y intéresser chutait avec elle. L'affolement était là, assaisonné d'une pointe de colère tandis que le couloir du temps faisait défiler les époques jusqu'à la laisser échouer.. Là.

Chute amortie par les talons de la Reine, elle atterrissait les genoux pliés, le regard au sol tandis qu'un souffle tiède et incertain passait la barrière de ses lèvres nacrées. 715 ans de vie, des voyages, la traversée de ce maudit portail, l'Umbra. Et maintenant.. Ça. Le sol était observé pendant quelques secondes tandis qu'elle avisait de la fonctionnalité de ses propres membres. Les bruits de la rue lui parvenait ensuite tandis qu'elle se redressait lentement. Ses genoux se dépliaient tandis que l'ensemble de sa silhouette suivait le même mouvement avec une délicatesse presque déplacée. Les habitudes avaient la vie dure.. Et pourtant, elle luttait contre. Le regard se portait sur les environs pour apercevoir ce petit monde estomaqués. Les iris violines entrechoquaient des regards remplis de stupéfactions, d'horreurs, de fascinations, ou encore d'admirations. Un sourcil se haussait tandis qu'un masque de marbre venait figer les traits d'Odalynn. Ce que ça signifiait ? Bordel, elle était où ?!

Inspirant calmement, les acclamations ou les acclamations ne cessait de monter tandis que les paroles de la jeune fille à ses côtés lui parvenaient, elle était à terre. Non, elle se relevait déjà. Le visage se penchait sur le côté avant que finalement, elle ne se fasse embarquer de plus belle pour fendre la foule un peu.. Dérangée sur les bords. Se laissant embrigader, Rose accélérait le pas jusqu'à courir, ses talons s'enfonçant dans le sol dans un rythme soutenu. Le comble était surement qu'elle n'avait pas encore lâché un seul mot, ni une seule parole. Non, elle continuait à avancer, en observant autour d'elle, plus curieuse qu'autre chose. Ce monde était décidément plein de surprise. D'expérience, la Nightingale savait qu'elle n'était pas dans un songe, ni quoique ce soit s'y rapportant. Bifurquant brutalement, elle entrainait à son tour son acolyte improvisée en attrapant de la main libre un journal laissé sur un banc. La course se finissait dans une ruelle insalubre tandis qu'elle s'y arrêtait en soufflant un bon coup. Le nez se plissait alors qu'elle observait longuement Aliyah.

    « Nous avons apparemment chutée ensemble. Intéressant.. » Qu'est ce qui ne l'était pas pour Odalynn ? « Nous sommes dans la réalité, apparemment. Enfin, à première vue. »


Jetant un coup d'œil à la rue, elle se cachait à nouveau en mimant le silence à la jeune femme tandis qu'un groupe de personnes passait. Une fois chose faite, le regard violine se portait sur le journal qu'elle avait ramassé, cherchant une date sur le papier, elle le tournait dans tous les sens. 5 novembre 1922.

    « Oh, c'est mon anniversaire. » Et à part ça ? « Enfin, en 1922. C'était il y a un petit moment, non ? »


Sourire esquissé sur les traits de la Nightingale, elle venait même à tendre sa trouvaille à Aliyah pour se frotter les mains ensuite. Préoccupée ? Pas pour le moment. Le bon dans le temps lui semblait relativement intéressant. Dans tous les cas, le temps n'allait avoir aucune incidence sur elle, alors franchement.. Un peu avant, ou un peu après, ce n'était pas grand-chose. Et puis, cela aiguisait sa curiosité. Les inconvénients au voyage ? Surement n'allait-elle pas tarder à les repérer. Surement.

Spoiler:
 

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


Contenu sponsorisé




Profil

Perso'



MessageSujet: Re: « Back in time.. » ☠ [ Aliyah & Odalynn ] Aujourd'hui à 3:58


Revenir en haut Aller en bas
 

« Back in time.. » ☠ [ Aliyah & Odalynn ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Back in time ↔ 04/06 | 17h35
» Bring me back in time, when life was so simple + Morwen
» let's go back in time (téo/ad)
» Shiro #000: Go Back In Time And Remember.
» (ellaniel) you’ll come back each time you leave
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REQUIEM V.2 ◑  :: 
♦•.New Orleans.•♦♦•.New Orleans.•♦
 :: 
Le Quartier des Jardins Supérieur
 :: 
Autres
-



Voir la Carte
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit