FORUM FERME ! VOUS POUVEZ NOUS RETROUVER SUR
AES . SIDHE






Partagez | 

 

 Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Noah J. Silverstein

Lycan
Lycan


Profil
░ Nombre de messages : 24

Perso'



MessageSujet: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Dim 22 Jan - 23:09





Noah J. Silverstein
Ft Christian BaleLycan




Etat Civil
Âge : 79 ans
Métier : Illusionniste
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Date de naissance : 22/07/1930
Origine(s) : Père allemand, mère française, il a grandi en France
Signes particuliers Un sourire ravageur, ça compte?

Etat Surnaturel
Race : Loup-garou
Rang : Membre de la meute
Alignement : Il domine le mal qui le dévore du mieux qu'il peut.
Capacité Spéciale : ?Télépathie? Noah est capable de "lire" les pensées de la personne avec qui il parle. Ce qu'il voit dans l'esprit d'autrui n'est pas précis, il ressent les sentiments et peut décoder (donc se tromper) ce que l'autre pense sans exactitude. Cependant, il est totalement capable de savoir lorsqu'on ment. Il peut également communiquer par la pensée avec autrui (messages brefs).
Faiblesses : L'argent bien entendu... et l'amour infini qu'il peut porter lorsqu'il s'attache à une femme.



En savoir plus



Mes Sentiments vis à vis du Traité Requiem : Je suis partagé quant à ce traité. Certes, c'est un pas en avant car il nous permettrait d'être enfin reconnus et acceptés mais sommes-nous vraiment prêts à nous mêler aux mortels? Ceux-ci sont avides de nouvelles sensations et seraient capables de se servir de notre "don" afin de gagner en puissance. Certains d'entre eux sont craintifs voire totalement opposés à toute forme de vie différente de la leur. Ils pourraient nous chasser, nous exterminer... Personnellement, mon secret sera bien gardé et ce pour un petit temps encore. L'humanité n'a pas l'esprit assez ouvert ni les bras assez larges pour accueillir des êtres de magie. Un jour peut-être...
Depuis combien de temps suis-je en ville, pourquoi : Voilà près de quarante-quatre ans que je suis en ville! Et oui, ça commence à faire long! Autrefois, même un homme robuste ne vivait pas aussi longtemps... mais c'était une autre époque. En vérité, j'ai septante-neuf ans, cependant je n'en parais que trente-cinq. Pourquoi? Grâce à la Vitae du vampire auquel je suis lié. La créature me donne son sang, fontaine de jouvence, en échange de quelques services. Nous le vivons très bien, c'est extrêmement plaisant de se sentir jeune et fort! C'est d'ailleurs dans l'espoir de rencontrer un immortel que je suis venu jusqu'ici. A force de lectures, j'ai appris qu'il était possible pour un lycan de déjouer le sort et j'ai donc entrepris un voyage jusque la Nouvelle-Orléans, réputée pour ses habitants "particuliers". Je m'y suis sentis chez moi de suite et je ne quitterais ma chère ville pour rien au monde!
Ma Situation : J'avais quinze ans lorsque j'ai été confronté au surnaturel pour la première fois. La deuxième guerre mondiale battait son plein et, étant juif, j'étais enfermé dans un camp de concentration depuis plusieurs mois. J'étais à bout de souffle, prêt à lâcher prise. J'avais tout perdu : mes proches, ma liberté, ma dignité... Un soir, une créature immense aux yeux de feu et au pelage sombre a brisé la vitre du dortoir où j'étais retenu et a laissé aller sa rage contre moi. Le loup m'a éventré, déchiqueté et s'est repu de ma chair. J'ai cru mourir. J'aurais aimé hurler mais la peur était si grande que ma gorge était nouée. Quand il s'est rué sur moi, je n'ai pas bougé, pétrifié. Etait-ce le diable? Finalement, lorsque la Faucheuse allait m'emporter, je me suis senti soulagé. Enfin on mettait fin à mon calvaire! Je n'avais plus rien à perdre de toute façon. Mais le trépas n'est jamais venu. Au contraire! Pendant plusieurs jours, mon corps s'est renourri, a cicatrisé. C'était un torture constante. Finalement, je me suis relevé pour devenir ce que les mortels nomment "loup-garou".

Aujourd'hui, avec le recul, je considère cette malédiction comme une renaissance, un nouveau départ. On ne peut pas dire que ma vie de mortel m'avait gâté, on m'a donc offert une seconde chance! De proie je suis passé à prédateur et j'ai pris plaisir à me venger pendant des années. Désormais, je suis plus sage, moins brutal et je ne tue plus pour le plaisir. Prendre des vies ne changera pas ce qui a été fait par le passé alors pourquoi s'acharner?
Je me sens plus serein, plus en accord avec moi-même depuis quelques temps. Sans doute est-ce dû à l'expérience. Bien entendu, il m'arrive encore de me demander "pourquoi moi" et ce que je suis réellement. L'homme gardera-t-il le contrôle sur la Bête ou celle-ci finira-t-elle par prendre le dessus? Je me pose trop de questions, mais n'en feriez-vous pas autant à ma place? J'ai l'éternité pour trouver mes réponses et connaître le véritable bonheur... je l'attends, encore et toujours.




Mon Test Rp




Choix du test Rp :
[x] Test Libre.
[ ] Test Guidé.

- Continue de creuser espèce de petit con ! Cria l’officier nazi chargé de surveiller les prisonniers juifs. D’un coup de pied, il fit basculer l’adolescent qui vomissait ses tripes sur les cadavres de pauvres petites filles rasées et dépouillées de tous leurs biens.

Creuser. La mort, le désespoir. Creuser. Putride réalité des chairs macabres et malodorantes. Creuser. Ces regards vides emportés trop tôt par la mort. Creuser. Le diable en uniforme. Creuser. Espérer que tout cela ne soit qu’un mauvais rêve. Creuser. Aligner les corps, peut-être ceux de sa propre famille. Creuser sa tombe.

Voilà des semaines, des mois peut-être – en enfer, le temps n’a plus de valeur précise – que le jeune Silverstein était enfermé dans ce camp de la mort, dans le royaume d’Hadès en personne. La sentence était tombée : « crime contre l’humanité ; il est juif ! ». Sans autre forme de procès, il avait été chargé comme du bétail et emmené ici. Ses parents ? Sans doute enterrés. Il entendait encore son allemand de père lui dire : « Tu vois fiston, la France m’a accueilli comme l’un de ses fils, tu es ici en terre de liberté ! » Liberté de se taire, de se soumettre, de se détruire. Balafré à jamais par la vie, Noah ne croyait plus en une quelconque liberté. A vrai dire, il ne croyait plus en rien. Chaque jour le rapprochait un peu plus de la fin et ternissait son âme de gosse de quinze ans.

Plus tard, on se tordrait d’horreur en voyant le nom d’une si jeune personne sur les listes de déportés. Mais aujourd’hui, on niait les faits, prétextant : « Savez-vous ma bonne amie, les ragots vont bon train, jamais le Führer ne ferait une chose pareille ! Un peu de café ? »

Des ragots, des rumeurs. Des cris, des pleurs. Du gaz et des corps. La réalité était bien trop insupportable.

Un matin, on vint chercher Noah et on l’emmena dans une partie du camp qu’il ne connaissait pas encore. S’il avait su que tout ce qu’il avait vécu jusque là n’était que le prélude et que la symphonie arrivait seulement ! S’il avait su que la douleur ne faisait que commencer !
On lui ôta ses guenilles et les remplaça par une longue chemise de nuit blanche. Autour de lui, des visages blafards le regardaient avec pitié.
Le docteur lui injecta un sédatif sans aucune précaution et le noir l’accueillit à bras ouverts. Il n’avait plus dormi si lourdement depuis longtemps. C’est là que son existence prit un tournant nouveau.

La nuit. La lune à moitié pleine qui éclaire la pièce à travers la fenêtre. Noah se réveilla de son coma, désorienté et l’abdomen douloureux. Tant bien que mal, il redressa son corps et constata qu’on avait bandé son torse. Que lui avait-on fait ? A quelle expérience s’était-on livré ? Il n’eut pas le temps de répondre à cette question. Au loin, un hurlement de loup se fit entendre. Bizarre, il n’y en avait plus dans la région depuis des dizaines d’années. Aux aguets, il tendit l’oreille, encore sonné par le sédatif. Le hurlement s’était rapproché. Des coups de feu retentirent, des cris humains, puis un silence étrange. Peut-être le jeune homme avait-il imaginé tout ça ? Peut-être l’avait-on drogué ? Mais, alors qu’il s’apprêtait à replonger dans un demi-sommeil, la vitre du dortoir se brisa et une créature immense atterrit au milieu de la pièce. Elle ressemblait à un gigantesque loup aux yeux de braise. Ses babines dégoulinaient d’écume et ses poils étaient couverts de sang frais. Dans ses pupilles, on lisait une rage incontrôlable et une faim pas encore comblée. Noah eut tellement peur qu’il ne réussit pas à crier, il se contenta de regarder la Mort dans les yeux, raide comme un bâton, incapable de bouger. Une fraction de seconde plus tard, l’animal était sur lui.
Ses crocs acérés transpercèrent sa chair aussi facilement qu’un couteau coupe du beurre et sa poitrine vola en éclat. Ouvert de part en part, l’adolescent eut mal comme jamais il n’avait eu mal jusqu’ici. On ne connait vraiment la douleur que lorsqu’on croit avoir vécu le pire mais qu’il reste à venir. Il aurait voulu hurler mais le sang remontait dans sa bouche et bouillonnait, l’étouffant doucement. Son corps à vif, presque entièrement vidé de son liquide vital, Noah fut enfin heureux. Il allait mourir, quitter ce monde injuste, cette vie infâme. Après tout, ce n’était qu’une délivrance. Cette créature, quelle qu’elle soit, était un ange salvateur. Elle avait mit fin à son calvaire. Il pensa « merci » de toutes ses forces, espérant que ce loup serait capable de l’entendre. Le terrible bourreau lui adressa un dernier regard et le laissa pour mort, s’attaquant à une autre proie.

Le martyr attendit que la mort vienne le prendre mais celle-ci ne vint pas. A la place, ce fut un calvaire interminable. On aurait pu lui enfoncer des lames dans tout le corps, lui brûler lentement la peau, le noyer jusqu’à ce que ses poumons prennent l’eau, lui arracher les yeux et la langue, il n’aurait pas tant souffert. Alors qu’il était censé perdre la sensibilité de ses membres, ceux-ci étaient plus que jamais vivants et parcourus de spasmes. Sa vue troublée lui jouait des tours et des visions d’horreur apparaissaient derrière ses paupières : un loup assit le regardait, un médecin lui ouvrait le torse et trifouillait dans ses entrailles, un cadavre pleurait des larmes de sang et le loup revenait. Sa salive était acide, mélangée à ses sucs gastriques et au sang pâteux de sa presque dépouille.

« ACHEVEZ-MOI ! BORDEL ACHEVEZ-MOI ! », hurlait mentalement l’enfant de la Shoah tandis que le soleil se levait. L’aube ensanglantée révéla le carnage dans la pièce. Des têtes décapitées, des boyaux sur le sol, un bras, une jambe sans corps… Tous étaient morts. Tous sauf lui ! Quelles épreuves devait-il encore affronter avant d’avoir droit au salut ? Pourquoi la vie s’accrochait-elle à lui alors qu’il n’aspirait qu’à partir ?

La journée passa sans qu’il ne puisse bouger de sa mare de sang. Il ressemblait à un pantin désarticulé, ses os brisés formant des angles contre nature. Assoiffé, il rassembla ses forces pour laper, tel un chien, le nectar rougeâtre qui l’entourait. Trois jours passèrent et personne ne vint. Etrangement, la douleur était moins lancinante et ses blessures semblaient cicatriser. Allait-il survivre ? D’autres personnes du camp étaient-elles dans le même cas ?

Affamé et pouvant plus ou moins se déplacer, Noah se traina jusqu’au cadavre le plus proche et, dans un état second, mangea goulûment la chair morte. Ca avait un goût d’agneau. Excellent. Le paradis après ce passage à vide ! Ses dents étaient plus tranchantes qu’auparavant et il n’eut aucune difficulté à déchirer la peau.

Au bout de cinq jours, le survivant se remit debout et traversa le camp désert comme un zombie. Il marcha longuement, ses pieds nus saignant sur sa route. Par moment, il perdait conscience et se retrouvait des kilomètres plus loin. Ce qu’il avait fait pendant son absence ? Il n’en avait aucune idée. Il aurait très bien pu tuer quelqu’un sans le savoir. Et ce loup qui l’observait sans arrêt, qui apparaissait comme un fantôme, le rendait fou. Folie, hérésie, démence !

Le jeune juif se réveilla dans une étable, les mains couvertes de plumes et de sang séché. Effrayé, certain d’être devenu bon à interner, il laissa libre cours à ses larmes. Il avait tout perdu : sa famille, ses amis, sa maison, son identité… il était seul et cette solitude lui paraissait insupportable. Jamais il n’avait eu tant besoin de quelqu’un à qui se raccrocher.

Silverstein remarqua les cadavres des poules qu’il avait égorgées à mains nues et un bassin d’eau. De l’eau fraîche et propre. Depuis combien de temps n’en avait-il plus bu ? Il ingéra le liquide à grandes gorgées, plus animal qu’homme, mais lorsque son reflet lui renvoya l’image d’un loup blanc effrayant, il fit un bond en arrière, se cacha derrière des ballots de foin et pleura de plus belle. Ses visions étaient de plus en plus fréquentes… qui était-il vraiment ? Ou plutôt, qu’était-il ? Il aurait dû mourir mille fois ces derniers jours…

Pendant un bon moment, Noah continua à errer dans les environs et à se nourrir dans les fermes environnantes. On accusa des renards, des allemands. Puis, vint la renaissance : dame Lune se montra pleine et caressa ses Enfants de son éclat immaculé, offrant l’éternité et des réponses à ses rejetons damnés. Alors, le loup de la Shoah comprit qui il était et se laissa aller au plaisir de la brutalité inhumaine.




Histoire/Liens



Reprenons l’histoire là où nous l’avions laissée, ou presque. Peu de temps après le Premier changement de Noah, un homme vint le voir. Nulle ne sait comment il fit pour trouver le fuyard en cavale, il vint tout naturellement, comme s’il avait toujours su où aller.
Il semblait arriver d’une contrée bordée de soleil : une peau tannée, des cheveux sombres et un regard de braise… un regard que l’adolescent reconnut au premier coup d’œil.

« Mais que… qui… restez loin de moi ! », cria Noah en prenant une position de défense. Son interlocuteur sourit et s’approcha, aucunement impressionné par le jeune garçon.
« Ainsi tu te souviens de moi… pourtant, j’étais plus poilu à notre dernière rencontre ! », renchérit le plus âgé d’une voix rauque, presque semblable à un grognement.
« Que me voulez-vous ?! », se défendit le jeune brun.
« La véritable question est : que veux-tu toi, jeune loup ? »
« Que voulez-vous dire ? »
« Crois-tu vraiment que j’ignore ce que tu as fait sous l’influence de Luna ? Crois-tu que tout cela n’est que coïncidence ; ta survie, tes visions, ta soif de chair, cette rage sourde qui bouillonnent dans tes veines ? J’avoue que mon but n’était pas de faire de toi mon Fils, mais tu sembles avoir bien plus de ressources qu’il n’y parait jeune Loup. »
« Votre fils ? »
« Tu as perdu une famille, je t’en rends une. Je ne tends ma main qu’une seule fois Enfant Loup, sache profiter de cette opportunité car elle ne se reproduira pas. Désormais, le sang de lycan coule dans la moindre parcelle de ton corps frêle, tu es des nôtres, et je saurai t’apprendre à honorer ta condition. Accepte d’intégrer ma meute et je t’éduquerai. Refuse et tu ne pourras compter que sur toi-même. Alors, jeune Loup, que choisis-tu ? »

Lycan ? Les légendes étaient donc vraies ? Ces hommes-loups, incontrôlables sous l’effet de la pleine lune, existaient. Tout s’expliquait… ses absences, ses angoisses, ses envies, son mal-être… Noah aurait aimé poser tant de questions en cet instant! Mais, avant toute chose, il posa sa main sale dans la poigne ferme de son interlocuteur et lui dit, solennel : « Je vous suis Père. »

***

Deux ans plus tard, la guerre prit fin. Les atrocités de cette triste période furent rendues publiques et on éplucha scrupuleusement les listes de déportés afin de comptabiliser les morts et les disparus. On leur rendit hommage et Noah Jacob Silverstein fut considéré, comme le reste de sa famille, mort. En fait, cela n’était pas tout à fait faux. Le jeune homme effrayé d’hier avait laissé place à un personnage fort, résistant et persévérant. Sous l’influence de Balthazar, le beau brun apprenait à apprivoiser la Bête qui l’animait, à maîtriser ses transformations et à développer ses capacités. Son physique avait grandement changé : sa musculature était devenue impressionnante et son regard plus clair, plus limpide. Ca lui donnait un petit air surnaturel. Juste ce qu’il lui fallait pour paraître mystique aux yeux des simples mortels.

Sous son identité humaine, Noah était devenu le magicien du cirque ambulant de « Balthazar le Magnifique ». En effet, la meute se faisait passer pour une troupe de saltimbanques aux dons extraordinaires. Il y avait Anaxagore le cracheur de feu ; Baal le Géant ; Zora l’ensorceleuse ; Alto le maître des lames ; Iris la dompteuse ; Balthazar le Magnifique et Noah l’illusionniste. Ensemble ils se produisaient de villes en villes, de régions en régions, de pays en pays. Au fil du temps, le Jeune Loup devint de plus en plus habile, rapide et précis à tel point qu’on venait de partout pour assister aux grandes illusions du petit prodige.

Dix-huit ans s’écoulèrent et le lycan au pelage de neige devint un homme instruit et mûr. Curieux, il avait posé nombre de questions à son mentor sur l’origine de la lycanthropie, son histoire, les dons qu’elle octroyait de façon aléatoire, etc. Il avait toujours une interrogation au bout de la langue mais le savoir de Balthazar avait fini par s’épuiser. Aussi fallut-il que Silverstein trouve par lui-même les réponses qu’il désirait tant. Au cours de ses recherches, il tomba sur une information qui changea sa vision des choses : grâce à la Vitae d’un vampire, un loup-garou pouvait devenir plus fort et, surtout, arrêter de vieillir. Lorsqu’il fit par de cette nouvelle à son Père, celui-ci entra dans une rage folle :

« Bien sûr que je suis au courant ! Que crois-tu ?! Mais jamais je ne m’allierai à des cadavres ambulants avides de reconnaissance et de domination. Ils te proposeront leur sang, certes, mais rien n’est gratuit ! Pactiser avec un vampire, c’est devenir esclave ! Et je préfère être emporté par la vieillesse plutôt que de m’abaisser à ce niveau ! »
« Mais enfin, ce serait l’occasion d’accéder à la vie éternelle ! Des tas de lycans vivent en harmonie avec les vampires, nous nous apportons mutuellement ! », insista Noah de sa voix grave.
« En harmonie… en harmonie ! Te rends-tu compte des inepties que tu peux dire ?! Je te croyais plus malin Noah ! La Vitae est une drogue et leurs propriétaires le savent très bien ! Ils font mine de la partager mais ils t’auront à leur merci ! Ne t’allie pas à ces damnés, à ces parias de la société ! »
« Et nous, que sommes-nous ?! Ni tout à fait hommes, ni tout à fait loups, des êtres partagés entre deux vies ! Nous devons nous cacher, quitter sans cesse nos campements pour ne pas que le petit peuple ne se doute de quoi que ce soit ! Est-ce une vie ça ? Est-ce ça être libre ?! Nous avons le moyen de décupler nos performances et de vivre pour toujours aux côtés d’êtres qui nous comprendront et toi tu refuses ?! »
« Baisse d’un ton jeune insolent ! », coupa sèchement l’homme aux tempes grises. Il n’était plus tout jeune et avait perdu en force et en endurance. Balthazar n’était plus le Loup puissant d’autrefois et ses faiblesses commençaient à se faire ressentir.
« Mais tu nous condamnes à mort Balthazar ! Ton orgueil et ta fierté nous conduisent tout droit à la potence ! Il est encore temps de changer d’avis ! »
« Prends garde à tes paroles Noah, tu dépasses les limites ! Tu n’es qu’un louveteau et tu te prends pour un Alpha ! Là est bien la preuve qu’il te reste beaucoup à apprendre ! »
« Je ne resterai pas ici à nous regarder mourir ! »
« Et bien va-t-en, je ne te retiens pas Indigne ! Traitre, lâche ! Tu aurais dû mourir avec tous ces juifs ! Tes idées déshonorent ta condition ! »

Sur ces mots, Noah ne put se contrôler et prit une forme qu’il n’avait jusque là pas connue : le Garou. Immense créature à la posture humaine, plus forte que 20 hommes, féroce comme un groupe de lions, incontrôlable.
Il sentit son corps se démembrer, sa cage thoracique s’écarteler et chacun de ses nerfs envoyer des décharges de douleur à son cerveau. La souffrance était insupportable et du sang coula de sa mâchoire déformée par la métamorphose. Comme plongé dans un état second, le crâne prêt à exploser, il se jeta sur son opposant qui venait juste de se transformer en un vieux loup usé par le temps. Il n’avait aucune chance. La Bête ouvrit les entrailles de son adversaire en un coup de patte et le décapita à pleines dents. Il se délecta de ce sang fraternel à la saveur particulière et tua le reste de la meute sans même s’en rendre compte. Il était impossible de tenir tête à un Garou.

Le meurtrier se réveilla quelques heures plus tard dans un endroit humide et à l’odeur d’algues marines : un bateau. Sans doute avait-il repris sa forme humaine pour traverser la ville la plus proche et rejoindre le paquebot reliant l’Europe à l’Amérique. Cependant, il avait dû parcourir plusieurs dizaine de kilomètres si c’était le cas, car le campement de la meute était en pleine campagne. Sans doute avait-il semé la mort sur son passage. Il n’en savait rien. D’ailleurs, il s’en souciait peu, son seul souhait étant de se reposer. Devenir Garou l’avait exténué et il avait l’impression d’avoir les os brisés un peu partout.
Dormir, ôter le sang qui le recouvrait de la tête aux pieds et fouiller la soute à la recherche de vêtements. Voilà son plan. Mais il lui fallait surtout dormir profondément.

***
Aujourd’hui, voilà quarante quatre ans que Noah vit sur le sol américain. Comme ses recherches le lui avaient suggéré, il se rendit à la Nouvelle-Orléans et trouva ce qu’il cherchait : des vampires. Mais avant de s’allier à eux, il dû se présenter à un être plus puissant que tous les autres, un véritable chef : Keith Moore. Personnage haut en couleurs et énigmatique, l’Alpha en personne. Dès le premier regard échangé, Noah sut qu’il avait trouvé sa place sous l’autorité d’un Ancien et il jura allégeance au mâle dominant de la meute. Il lui avoua tout : le camp juif, son premier Changement, son apprentissage auprès de Balthazar, sa folie meurtrière, la raison de sa venue… on ne cachait rien à l’Alpha. Etrangement, ce dernier ne sembla pas choqué par le récit du criminel et l’accepta dans ses rangs. Sans doute voyait-il en lui une bonne recrue, un soldat puissant, ambitieux et persévérant. Et c’est ce qu’il serait.

Noah fut présenté aux vampires et l’un d’eux accepta de lui offrir sa Vitae. Ils furent à jamais liés, frères d’une autre mère, frères de sang. Voilà pourquoi depuis presque un demi-siècle, le ténébreux a l’apparence d’un homme de trente-cinq ans et une force colossale. Mais l’éternité offre bien des surprises et l’histoire ne fait que commencer !





Vous êtes aussi une personne :



Nom/Pseudo: Ragga-Muffin
Âge : 20 ans! Very Happy
Comment avez-vous connu le forum ? Je cherchais un forum "vampire" (et surtout pas Twilight, pitié!), j'ai donc navigué de partenaires en partenaires et j'ai atterri ici! ^^
Avez-vous lu le règlement - Placez le code du règlement :
Spoiler:
 
Avez-vous lu le groupe relatif à votre personnage - Placez le code :
Spoiler:
 
Un p'ti mot pour nous ? xD ? - J'ADOOOOOOOOOOOOOOOOORE CE FO'!





Dernière édition par Noah J. Silverstein le Mer 25 Jan - 19:06, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas


Angelus L. Marsden

Angy
Angy


Profil
░ Nombre de messages : 2756
░ Copyright : Rose, Hxcairy

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 6:01


Welcoooooooooome \o/ Bon courage pour la fiche ! En tout cas super choix d'avatar ! Christian a trop la classe, on le voit très peu souvent

................................................

« Never thought that would happen. I didn´t dream that big and I am a pretty big dreamer »
« I think the chain broke away and I felt it the day that I had my own time. I took advantage of myself and felt fine, but it was worth the night. I caught an early flight and I made it home » BURIED MYSELF ALIVE-THE USED


Revenir en haut Aller en bas
http://www.l2equiem.net


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 6:11


Bieeeeenvenuuuue J'plussoie Angy pour le choix d'avatar !
En tout cas, si tu as des questions, n'hésite pas, le staff est là Bon courage pour ta fiche et amuse toi bien sur Requiem

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


A. Lux Carthaigh

Lycan
Lycan


Profil
░ Nombre de messages : 46
░ Copyright : Aandy//tumblr

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 8:30


Un louloup!!!

Bienvenue! Très bon choix d'avatar!
Revenir en haut Aller en bas


Athenahys V. Nightingale

Athenahys
Athenahys


Profil
░ Nombre de messages : 1213
░ Copyright : Texas♦Flood • Moriarty

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 9:46


Bienvenue parmi nous && bonne continuation

................................................
Revenir en haut Aller en bas


J. Midnight Monroe

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 120
░ Copyright : Lili59 (avatar) & Backseat (gif)

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 10:43


Bienvenue parmi nous ! Very Happy.

SILVERSTEIIIIN ! Comme le groupe de musique *o*. Je suis amoureuse.

Bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas


Invité

Invité


Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 10:56


Bienvenuuuuuue louloup
Bon courage pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas


Amadeus V. De Santis

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 435
░ Copyright : Rose & TUMBLR.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 13:56


J. Midnight Monroe a écrit:
Je suis amoureuse.

HAHAHAHAHAHAHAHA.

Haem.

Bienvenue ! Yep, super choix d'acteur ! Et l'avatar actuel est kiffant MDRR Bonne chance pour la fiche étout étout ! ^^
Revenir en haut Aller en bas


Caleb F. O'Connel

exterminateur
exterminateur


Profil
░ Nombre de messages : 277
░ Copyright : Lizard Inc

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 17:18


Oh didonc il claque bien cet avatar ^^

Bienvenu misteur poilu! Bonne chance pour la fiche, le teste, etc Razz
Revenir en haut Aller en bas


Aliyah E. Cortesi

humain
humain


Profil
░ Nombre de messages : 167

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 18:50


Bienvenue et courage pour la suite


Dernière édition par Aliyah E. Cortesi le Mar 24 Jan - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Noah J. Silverstein

Lycan
Lycan


Profil
░ Nombre de messages : 24

Perso'



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Lun 23 Jan - 19:22


Merci à tous et à toutes! Very Happy
L'accueil est super, ça donne vraiment envie de jouer! Smile
Je tenais à dire que je trouve le design superbe et l'intrigue très bien construite! On a des informations précises sur tout sans pour autant se sentir restreint dans ses choix, chapeau!
Bon, je me tais et je m’attèle à la partie RP! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


Angelus L. Marsden

Angy
Angy


Profil
░ Nombre de messages : 2756
░ Copyright : Rose, Hxcairy

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Mar 24 Jan - 6:26



Très jolie plume \o/ Pauvre Noah ôo'. Ahem.. tu peux passer à la suite, je te valide ton test ! ♥

................................................

« Never thought that would happen. I didn´t dream that big and I am a pretty big dreamer »
« I think the chain broke away and I felt it the day that I had my own time. I took advantage of myself and felt fine, but it was worth the night. I caught an early flight and I made it home » BURIED MYSELF ALIVE-THE USED


Revenir en haut Aller en bas
http://www.l2equiem.net


Noah J. Silverstein

Lycan
Lycan


Profil
░ Nombre de messages : 24

Perso'



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Mar 24 Jan - 20:48


Merci, je m'occupe du reste demain! Very Happy
Pour les pouvoirs spéciaux, il y a une liste où on peut en choisir un? Parce que dans les autres fiches, je vois des dons particuliers alors je me pose la question! ^^
Revenir en haut Aller en bas


Athenahys V. Nightingale

Athenahys
Athenahys


Profil
░ Nombre de messages : 1213
░ Copyright : Texas♦Flood • Moriarty

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Mar 24 Jan - 21:08


Pour le don, le choix est laissé libre, c'est à dire que, techniquement, tu peux choisir celui que tu veux. Je dis techniquement car certains dons sont déjà pris par deux autres membres, et c'est le maximum de duplicata qu'on accepte Wink
Mais il reste beaucoup de possibilités, donc tu es libre de choix
Pour t'aider, voici quelques exemples Wink

................................................


Dernière édition par Athenahys V. Nightingale le Mer 25 Jan - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Noah J. Silverstein

Lycan
Lycan


Profil
░ Nombre de messages : 24

Perso'



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Mer 25 Jan - 19:01


Fiche finie! ^^
J'ai une petite question : est-ce possible d'avoir la télépathie comme don particulier? Noah pourrait donc avoir accès à certaines pensées de ses interlocuteurs sans pour autant pouvoir les décoder avec exactitude, mais il pourrait décoder les sentiments et savoir quand quelqu'un ment. Il pourrait également envoyer "des messages" psychiques, pas très longs mais tout de même efficaces.

J'espère que cette fiche plaira aux personnes qui la liront! Smile
Revenir en haut Aller en bas


Amadeus V. De Santis

Vampire
Vampire


Profil
░ Nombre de messages : 435
░ Copyright : Rose & TUMBLR.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Mer 25 Jan - 19:59


Noah J. Silverstein a écrit:
J'espère que cette fiche plaira aux personnes qui la liront! Smile

MDRRR c'est chou ! * repart ---> *
Revenir en haut Aller en bas


Angelus L. Marsden

Angy
Angy


Profil
░ Nombre de messages : 2756
░ Copyright : Rose, Hxcairy

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Mer 25 Jan - 20:23



Rien à dire Mister !

Félicitations !

Tu es validé(e) sur Requiem ! N'hésite pas a faire un tour du côté du Marché du surnaturel pour te tenir au courant de ce que tu peux te payer avec tes points de Vitae ( que tu trouves dans ton profil ). Mais avant, tu peux activer, également, ton profil et le remplir. Pour ouvrir tes sujets de relations, il suffit d'aller Ici et de topics, par . Pour trouver un rp, tu peux aller voir Ici ou Ici. Dans tous les cas, amuse toi bien sur le forum


Félicitations Wink

................................................

« Never thought that would happen. I didn´t dream that big and I am a pretty big dreamer »
« I think the chain broke away and I felt it the day that I had my own time. I took advantage of myself and felt fine, but it was worth the night. I caught an early flight and I made it home » BURIED MYSELF ALIVE-THE USED


Revenir en haut Aller en bas
http://www.l2equiem.net


Noah J. Silverstein

Lycan
Lycan


Profil
░ Nombre de messages : 24

Perso'



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Mer 25 Jan - 20:24


YEEEES! Je suis validéééééééée! Very Happy
Merci! ^^
Revenir en haut Aller en bas


Odalynn R. Nightingale

Odalynn
Odalynn


Profil
░ Nombre de messages : 4498
░ Copyright : Rose / Tumblr.

Perso'

We are the future
Capacités & Faiblesses ::
Rumeurs ::
Relations Rp ::



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Mer 25 Jan - 20:26


Félicitatioooon Amuse toi bien sur Requiem

................................................
Le mariage du ciel et de l'ombre ❧



« Les meilleurs ennemis du monde..Voilà ce que nous sommes. Amorce de sourires et de bombes.. Et du mal qu'on s'donne. C'est toi contre moi, on s'y retrouve. On s'y perd. C'est toi contre moi..On se révolte, On se soumet. Mets-toi contre moi.. La guerre encore, On s'y fait. Mets-toi contre moi. Pourvu qu'on reste..Les meilleurs ennemis du monde. Et tant pis si on l'est..Le mariage du ciel et de l'ombre. Je te hais comme tu es. »


Revenir en haut Aller en bas
http://in-nomine-mens.bbactif.com/forum


Noah J. Silverstein

Lycan
Lycan


Profil
░ Nombre de messages : 24

Perso'



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Mer 25 Jan - 22:01


Merciii! Smile
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




Profil

Perso'



MessageSujet: Re: Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah Aujourd'hui à 1:50


Revenir en haut Aller en bas
 

Noah Jacob Silverstein : L'enfant loup de la Shoah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Remus J. Lupin
» Gijinkas
» Enfant de Loup - Vortigern
» [loup-garou]
» (m) nikolaj coster-waldau - loup-garou
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REQUIEM V.2 ◑  :: 
♦•.Here we are !.•♦♦•.Here we are !.•♦
 :: 
Bienvenue en ville
 :: 
Fiches Validées
-



Voir la Carte
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit